Les Plats Favoris de John F. Kennedy et Leur Histoire

Les Plats Favoris de John F. Kennedy et Leur Histoire

Découvrez les plats préférés de John F. Kennedy et plongez dans leur histoire culinaire passionnante. Une immersion dans les goûts du célèbre président américain.

Share your love

Les Plats Préférés de John F. Kennedy et Leur Histoire

John F. Kennedy, icône de la vie politique américaine, a laissé une empreinte indéniable sur l’histoire de son pays. Au-delà de la sphère politique, Kennedy a également influencé la culture et la gastronomie américaines. Malgré son impact majeur sur la scène politique, il est intéressant de noter que Kennedy n’était pas ce que l’on qualifierait aujourd’hui de « foodie ». Son parcours de santé tumultueux, marqué par des régimes alimentaires restrictifs pour lutter contre ses problèmes de santé, l’a amené à devenir un mangeur léger, ayant parfois besoin d’être rappelé pour dîner à la Maison Blanche. Néanmoins, comme tout un chacun, Kennedy avait ses plats préférés, offrant ainsi un aperçu fascinant de ses goûts culinaires.

Le Dilemme des Dîners pour Kennedy

Durant son enfance et sa jeunesse, Kennedy a été confronté à divers problèmes de santé qui l’ont amené à suivre des régimes stricts. Ces restrictions alimentaires ont perduré, et après son vécu lors de la Seconde Guerre mondiale qui affecta sa digestion, il est devenu un mangeur modéré. À tel point qu’à la Maison Blanche, il avait souvent besoin d’être rappelé pour s’attabler. Malgré cela, Kennedy avait ses plats de prédilection, et parmi eux, la « New England clam chowder » ressort comme son plat préféré pour le déjeuner. Accompagnée généralement d’un sandwich et de fruits, cette soupe était le repas de midi idéal pour le président.

La Recette Secrète des Gaufres des Kennedy

Outre sa passion pour la soupe, le Kennedy Library ne cite pas les plats préférés du président. En revanche, il ne manquait pas de friandises qu’il appréciait, comme des œufs pochés, du bacon croustillant ou encore du jus d’orange pour le petit-déjeuner. Pour le dîner, des côtelettes d’agneau, des haricots cuits au four, des muffins de maïs et de la dinde blanche étaient des choix fréquents. Cependant, le point culminant demeure la recette des gaufres des Kennedy, partagée avec divers livres de cuisine. Cette recette, utilisant de la farine gâteau et du lait ou du babeurre, nécessite 2 œufs, une pincée de sel et 1/2 tasse de beurre, avec un ajout de beurre après la cuisson au gaufrier. Les gaufres étaient une des préparations que Jackie Kennedy aimait concocter pour sa famille, révélant ainsi un aspect intime de la vie culinaire de ce célèbre couple présidentiel.

L’Engagement Humanitaire de Kennedy envers l’Alimentation

Malgré son manque d’appétit personnel, en tant que membre de l’aristocratie de la côte est des États-Unis, Kennedy n’avait pas à se préoccuper de ses repas. Élevé dans un environnement où la cuisine française était monnaie courante, il bénéficiait des services de chefs émérites pendant sa campagne électorale. Cependant, l’engagement de Kennedy envers les pénuries alimentaires était sans équivoque. Dès 1960, il reconnaissait la faim comme un obstacle majeur à la paix mondiale, et cette conviction l’a poussé à jouer un rôle prépondérant dans la création du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies. En tant que président, il a intensifié l’aide alimentaire américaine au Congo, renforçant les exportations agricoles américaines. Son discours sur les pénuries alimentaires culmina lors du Congrès Mondial de l’Alimentation, où il affirma la capacité de l’humanité à éliminer la faim de la planète, soulignant qu’il ne manquait que la volonté collective pour y parvenir.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌