10 Objets Réels aux Pouvoirs Mystiques selon Histoire et Légendes

10 Objets Réels aux Pouvoirs Mystiques selon Histoire et Légendes

Objets mystérieux et remplies de légendes. Découvrez 10 artefacts réels aux pouvoirs surnaturels selon l'histoire et les récits.

Share your love

Les Objets Réels aux Pouvoirs Mystiques

De l’histoire à la légende, les artefacts dotés de pouvoirs mystiques ont toujours fasciné l’humanité. Des épées magiques aux reliques sacrées, ces objets ont alimenté les récits et croyances à travers les siècles. Certains demeurent dans le domaine de l’imaginaire, perdus dans les méandres du passé, mais d’autres, bien réels, sont accessibles de nos jours, exposés dans divers musées. Leur prétendu pouvoir magique, qu’il s’agisse de guérir les malades, de convoquer les morts ou d’apporter la richesse éternelle, suscite toujours curiosité et émerveillement. Plongeons dans l’univers de ces objets aux propriétés mystérieuses qui défient la logique et captivent l’imagination.

Le Tombeau de Saint-Nicolas

Le Tombeau de Saint-Nicolas

Saint-Nicolas de Myre, connu également comme le Père Noël, est un saint populaire vénéré à la fois par l’Église catholique et orthodoxe. Réputé pour ses miracles de son vivant et après sa mort, l’un des rituels qui perdure est l’extraction annuelle d’un liquide curatif de son tombeau le 9 mai. Bien que ses os aient été déplacés en Italie au 11ème siècle pour les protéger des invasions musulmanes, un liquide nommé manne est extrait de son tombeau chaque année lors du Festival de la Translation. Ce liquide, considéré comme guérisseur, est distribué aux pèlerins. Des analyses scientifiques ont révélé qu’il s’agissait probablement d’eau, même si la proximité des reliques saintes suffit à certains pour croire en son pouvoir miraculeux.

Ancienne image du Tombeau de Saint-Nicolas à Bari par LooiNL via Wikimedia Commons

Le Balai d’Olga Hunt

Le Balai d'Olga Hunt

  • Le Musée de la Sorcellerie et de la Magie en Cornouailles, au Royaume-Uni, conserve une collection d’objets liés au folklore britannique et à la magie rituelle. Parmi eux se trouve un balai appartenant à Olga Hunt, une femme qualifiée d’écrivaine, artiste et sensitive du 20ème siècle. Ce balai, peint de spirales jaunes, bleues, rouges et vertes, aurait été utilisé par Olga pour des escapades nocturnes sur les rochers de Dartmoor à la pleine lune, semant la terreur parmi les campeurs et surprenant les couples en escapade romantique.
  • Les autres pièces de la collection incluent une baguette en forme de serpent et un chaudron qui aurait explosé lors d’un rituel de trois sorcières tentant de conjurer un esprit. Ces éléments suggèrent une certaine magie, bien que le chaudron ne semble pas aussi ensorcelé qu’on l’espérerait.

Le Cristal de Lothaire

Le Cristal de Lothaire

Lothaire II, roi de la Francie médiane, cherchait à divorcer de sa femme Theutberge pour des raisons de succession. Pour prouver sa sincérité dans leur réconciliation, Lothaire lui offrit un cristal précieux gravé de l’histoire de Suzanne et les Vieillards. Ce cristal aurait été fabriqué par Saint Éloi, patron des orfèvres, pour protéger le mariage royal contre les forces maléfiques empêchant Theutberge de concevoir. Malgré les croyances mystiques entourant ce cristal, il ne put sauver le mariage de Lothaire qui mourut en route pour obtenir la confirmation papale de son annulation.

Ancienne image du Cristal de Lothaire par Ashley Van Haeften via Wikimedia Commons

La Lance de la Destinée

La Lance de la Destinée

Également connue sous le nom de Lance de Longinus, la Lance de la Destinée aurait transpercé Jésus sur la croix selon la tradition chrétienne. Cette lance, réputée pour conférer à son propriétaire le pouvoir de diriger le destin du monde, a été détenue par plusieurs empereurs romains et saints romains allemands, dont Charlemagne. L’un des propriétaires les plus controversés fut Adolf Hitler, qui s’en empara après l’annexion de l’Autriche. La lance, retrouvée après la chute de Hitler, est désormais exposée au musée impérial de la Hofburg à Vienne.

Ancienne image de la Lance de la Destinée du Palais de la Hofburg par Weltliche Schatzkammer Wien via Wikimedia Commons

Le Cristal de John Dee

Le Cristal de John Dee

John Dee, mathématicien, astronome et conseiller de la reine Elizabeth I, est surtout connu pour son implication en tant que magicien et astrologue. Détenteur d’un cristal pour la clairvoyance et la guérison, donné par l’archange Uriel, Dee aurait transmis le cristal à son fils, qui à son tour le donna à un alchimiste, Nicholas Culpeper. Cependant, en 1651, selon Culpeper, un esprit démoniaque en sortit. D’autres objets mystiques, tels qu’un miroir utilisé pour la clairvoyance, font partie de la collection du Musée Sir Henry Wellcome à Londres depuis les années 1930.

Ancienne image du Cristal de John Dee par Wellcome Images via Wikimedia Commons

Les Pommes de Terre contre le Rhumatisme

Les Pommes de Terre contre le Rhumatisme

Le Musée Pitt Rivers de l’Université d’Oxford possède une collection de pommes de terre anciennes associées à la croyance populaire du pouvoir curatif des tubercules. La tradition voulait que porter une pomme de terre crue dans sa poche soulageait les douleurs rhumatismales. Cette pratique, née après l’introduction de la pomme de terre en Europe, consistait à dérober la pomme de terre, souvent conservée dans un sac spécial, jusqu’à sa réduction, parallèlement à l’amélioration présumée des symptômes.

Ancienne image de diverses pommes de terre par Scott Bauer, USDA ARS via Wikimedia Commons

Le Nábrók, ou Pantalon de Peau Humaine

Le Nábrók, ou Pantalon de Peau Humaine

Le Musée de la Sorcellerie et de la Magie en Islande présente le seul exemplaire survivant de pantalon de peau humaine, communément appelé Nábrók ou « necropants ». Fait à partir de la peau d’un ami récemment décédé, ce pantalon macabre était censé offrir la richesse infinie à son porteur. Cependant, l’objet devait être fabriqué dans le respect de rituels précis, y compris le vol d’une pièce à une veuve. La préservation de cet artefact rappelle une époque où la magie et la superstition se mêlaient dans des pratiques sinistres.

Ancienne image des Necropants par Bernard McManus via Wikimedia Commons

La Chouette de Dijon

La Chouette de Dijon

La cathédrale de Dijon abrite depuis des siècles une curieuse sculpture : une chouette de pierre placée à une hauteur symbolique. Selon la croyance locale, caresser le visage de la chouette avec la main gauche exaucerait un vœu. Devenue emblème de la ville, cette chouette a attiré des milliers de visiteurs en quête de chance. Marquant un itinéraire touristique appelé la Rue de la Chouette, les nombreuses représentations de cet oiseau sur des plaques guident les curieux vers les lieux d’intérêt historique de la ville.

Ancienne image de la Chouette de Dijon par StéphaneMarie via Wikimedia Commons

Le Miroir de Twardowski

Le Miroir de Twardowski

La légende polonaise narre l’histoire de Pan Twardowski, un noble du 16ème siècle ayant pactisé avec le diable pour obtenir sagesse et pouvoirs mystiques. Après une séance où la reine Barbara Radziwłłówna apparut brièvement à son époux grâce à un miroir de Twardowski, l’objet passa entre les mains de l’Église en Pologne. Encadré d’une inscription rappelant sa transformation des arts occultes à divins dessein, le miroir demeure un témoignage de la dualité entre magie et foi.

Ancienne image du Miroir de Pan Twardowski par Wikimedia Commons

La Main de Gloire

La Main de Gloire

La Main de Gloire, confectionnée à partir de la main momifiée d’un criminel et transformée en bougie, était réputée pour endormir les habitants d’une maison tout en déverrouillant portes et cadenas. Cet objet macabre, utilisé par les cambrioleurs, aurait permis des intrusions sans heurts. Le Musée de Whitby en Angleterre conserve le dernier exemplaire connu de la Main de Gloire, symbole d’un passé obscur où la magie et la criminalité se mêlaient dans les esprits superstitieux.

Ancienne image de la Main de Gloire par Badobadop via Wikimedia Commons

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌