Ces génériques de séries devenus des hits mondiaux

Ces génériques de séries devenus des hits mondiaux

Des génériques de séries devenues des incontournables mondiaux rivalisant parfois avec les séries elles-mêmes. Découvrez ces hits qui ont marqué l'histoire de la télévision. #Voyage #Divertissement

Share your love

Divertissement : L’évolution des génériques de séries en tubes mondiaux

Les génériques de séries télévisées ont toujours eu un pouvoir fascinant sur les téléspectateurs, marquant parfois autant les esprits que les séries elles-mêmes. De véritables icônes en termes de musique, certains de ces génériques sont même devenus des succès mondiaux, transcendant les frontières du petit écran pour s’imposer sur les ondes radio et dans les classements musicaux. Plongeons dans l’univers captivant des thèmes de séries devenues de véritables hits populaires, redécouvrant ainsi l’impact culturel de ces mélodies emblématiques.

Believe It or Not par Joey Scarbury

La série « The Greatest American Hero », diffusée entre 1981 et 1983, mettait en scène les mésaventures d’un enseignant maladroit tentant de devenir un super-héros grâce à un costume extraterrestre. L’un des éléments marquants de la série était son thème musical intitulé « Believe It or Not », interprété par Joey Scarbury. Cette chanson surprenante, co-écrite par le célèbre compositeur Mike Post, a connu un succès inattendu, se classant jusqu’à la deuxième place du classement Billboard en 1981.

Welcome Back par John Sebastian

John Sebastian, membre du groupe Lovin’ Spoonful, a connu la consécration en 1976 avec son titre « Welcome Back », thème musical de la série « Welcome Back, Kotter ». La chanson, devenue un véritable hymne, a propulsé la série au rang de phénomène culturel, offrant à John Travolta le statut de star montante. Cette fusion parfaite entre la musique et la série a marqué une génération entière.

Makin’ It par David Naughton

En 1979, la série « Makin’ It » a brièvement illuminé les écrans, mais son thème musical éponyme, interprété par David Naughton, a su conquérir les charts musicaux avec une place parmi les cinq premiers. Malgré l’échec de la série, la chanson a perduré dans le temps, laissant une empreinte durable dans l’histoire des génériques de séries.

Happy Days par Pratt and McClain

L’emblématique série « Happy Days » a su capturer l’essence des années 50 à travers son thème musical entraînant, interprété par Pratt and McClain. Ce duo, habitué à chanter des jingles publicitaires, a rencontré un succès fulgurant avec ce générique qui a grimpé jusqu’à la cinquième place des charts en 1976. Un véritable succès qui a marqué une époque.

Making Our Dreams Come True par Cyndi Grecco

Le spin-off de « Happy Days », « Laverne & Shirley », a également été accompagné d’un thème musical marquant. « Making Our Dreams Come True » interprété par Cyndi Grecco, a réussi à conquérir le cœur du public avec sa mélodie entraînante. Malgré le succès de la chanson, la carrière de Cyndi Grecco n’a pas atteint les sommets escomptés, la laissant dans l’ombre de sa seule et unique création.

Those Were the Days par Carroll O’Connor et Jean Stapleton

La série culte « All in the Family » a offert au public un hymne nostalgique intitulé « Those Were the Days », interprété par Carroll O’Connor et Jean Stapleton. Cette chanson, pleine de souvenirs et de réflexions sociales, a su toucher le cœur des téléspectateurs et est devenue un véritable symbole de l’époque. Son impact a même été salué par des parodies dans des séries ultérieures, soulignant son influence durable.

À suivre…

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌