Fils cadet de Jacques Dessange jugé pour harcèlement sexuel aggravé

Fils cadet de Jacques Dessange jugé pour harcèlement sexuel aggravé

Benjamin Dessange, fils cadet de Jacques Dessange, jugé pour harcèlement sexuel aggravé à Paris. Retour sur cette affaire impliquant le nom emblématique "Dessange".

Benjamin Dessange : L’héritier du coiffeur des stars au cœur d’une affaire de harcèlement sexuel

Depuis près d’une décennie, Benjamin Dessange, le fils cadet du célèbre coiffeur mondial Jacques Dessange, arbore une célèbre mèche distinctive. Cependant, cette notoriété est aujourd’hui entachée par des accusations de harcèlement sexuel aggravé portées contre lui entre 2012 et 2013 par une ancienne cadre du groupe Dessange. Cette affaire a finalement abouti à un procès à Paris, mettant en lumière un scandale impliquant l’une des figures les plus en vue de l’industrie de la coiffure.

Les débuts de l’affaire

Tout a commencé lorsque Annabel Talon, une ancienne employée du groupe Dessange, a décidé de porter plainte contre Benjamin Dessange en 2014 puis en 2015. Cette dernière, âgée de 47 ans aujourd’hui, avait gravi les échelons au sein de l’entreprise pour devenir directrice commerciale des franchises en 2011. Dans sa plainte, elle dénonçait des appels téléphoniques malveillants, des violences volontaires et du harcèlement sexuel, faisant état d’une attitude déplacée de la part de Benjamin Dessange à son égard. Les événements se seraient déroulés sur une période de deux ans jusqu’à son départ du groupe suite à une rupture conventionnelle.

Les éléments à charge

Le 8 avril, un juge d’instruction a ordonné un procès devant le tribunal correctionnel en se basant notamment sur une série de SMS, dont certains à caractère sexuel, envoyés par Benjamin Dessange à Annabel Talon. Des témoignages de son entourage personnel et professionnel ont également fait état d’un comportement inapproprié envers elle. Le juge a retenu la circonstance aggravante de l’abus d’autorité, soulignant le rapport hiérarchique et le droit de regard de Benjamin Dessange sur le travail de la plaignante.

Les arguments de la défense

L’avocat de Benjamin Dessange, Me Richard Koplewicz, nie formellement les faits qui lui sont reprochés. Selon lui, Annabel Talon nourrirait une haine envers son client depuis quinze ans. De son côté, Benjamin Dessange a déclaré lors de son interrogatoire en 2022 que la plaignante avait des liens étroits avec son père, Jacques Dessange, avec qui il entretenait des relations tumultueuses depuis 2008. Malgré les accusations portées à son encontre, Benjamin Dessange affirme qu’il entretenait une relation consentie avec la plaignante, une version des faits que cette dernière conteste vigoureusement.

Des répercussions dévastatrices

Cette affaire a profondément impacté la vie d’Annabel Talon, tant sur le plan physique qu’émotionnel. Neuf ans de procédure ont laissé des séquelles importantes sur sa santé. Alors que le procès se profile, l’industrie de la coiffure et les fans de la marque Dessange suivent de près ce scandale qui ébranle les fondations d’une famille emblématique de ce milieu.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌