Peur de la prédiction terrifiante de Nostradamus pour 2024

Peur de la prédiction terrifiante de Nostradamus pour 2024

Nostradamus prédit un avenir terrifiant pour 2024. Découvrez les détails de cette prédiction alarmante.

Share your love

L’angoisse de la prédiction de Nostradamus pour 2024

Michel de Nostredame, connu sous le nom de Nostradamus, ce célèbre astrologue et médecin français du XVIe siècle, est devenu une figure emblématique de la Renaissance. Cependant, aujourd’hui, son nom est surtout associé à son don présumé de prédire l’avenir, une capacité qui semble surnaturelle et qui, selon l’histoire, a pu anticiper de nombreux événements futurs. Les prophéties de Nostradamus, publiées sous forme de quatrains dans son livre intitulé « Les Prophéties » en 1555, continuent de fasciner. Ceux qui croient en son pouvoir de prédiction soutiennent qu’il avait prédit la Révolution française survenue deux siècles plus tard, la vie de Napoléon, l’ascension et la chute d’Adolf Hitler, l’assassinat du président John F. Kennedy, ainsi que des développements historiques plus récents, comme la mort de la reine Elizabeth II.

Engraving of Nostradamus
Bettmann/Getty Images

Cependant, les versets de Nostradamus sont cryptiques et laissent place à l’interprétation. Des critiques argumentent qu’il est possible de rapprocher les lignes de Nostrodamus d’une série d’événements historiques et de prétendre qu’il les avait prédits. Néanmoins, chaque année, d’innombrables plateformes offrent aux lecteurs un aperçu de ce que le voyant a prophétisé pour l’année à venir, et en 2024, les prédictions sont particulièrement sombres. Selon les croyants, les versets célèbres de Nostradamus, qui auraient correctement prédit la Seconde Guerre mondiale, annoncent le début de la Troisième Guerre mondiale 79 ans après la fin du conflit précédent. S’il a raison, cela signifierait que le conflit débuterait en 2024.

Multiple conflits

Tank in front of Ukraine flag
Milan Sommer/Shutterstock

Ce qui inquiète de nombreuses personnes sensibles aux prédictions de Nostradamus, c’est que l’année 2024 a effectivement commencé avec l’humanité confrontée à plusieurs conflits à grande échelle. Par exemple, le conflit en Ukraine, qui est devenu une guerre à part entière en février 2022 après que la Russie a envoyé des troupes à travers la frontière dans un territoire ukrainien contesté. Depuis lors, la contre-attaque ukrainienne a été financée par le bloc militaire occidental de l’OTAN, les nations de celui-ci ayant fourni au pays assiégé des armes.

Dans le même temps, les tensions se sont accrues en Asie, où la Chine, une superpuissance économique, a de plus en plus montré sa puissance militaire et sa volonté de s’étendre à travers la région, en particulier vers l’île voisine de Taïwan. Le conflit Israël-Gaza, qui a captivé les médias mondiaux depuis l’automne 2023, contribue également à davantage de divisions sur la scène mondiale.

Les experts mettent en garde contre le risque que chacun de ces affrontements puisse s’intensifier et impliquer un conflit plus large qui, dans le pire des cas, pourrait voir les superpuissances militaires mondiales se faire face dans une nouvelle guerre mondiale, potentiellement combattue avec la puissance dévastatrice des armes nucléaires. Si cela devait se produire, cela aurait un effet catastrophique sur la civilisation, contrairement à tout ce que l’humanité a connu auparavant.

Sur le pied de guerre

Donald Tusk at podium
Omar Marques/Getty Images

De manière préoccupante, les discussions sur l’escalade de la guerre ne se limitent pas aux bavardages en ligne parmi les sites de potins et les amateurs d’astrologie ; les politiciens et les experts se concentrant sur les relations internationales tirent de plus en plus la sonnette d’alarme concernant le risque d’agression militaire à travers le globe. Dans un discours de mars 2024, le Premier ministre polonais Donald Tusk a décrit comment il considérait que l’Europe entrait dans une période « pré-guerre », notant que l’espace aérien polonais avait récemment été violé par un missile russe. « Je ne veux pas effrayer qui que ce soit, mais la guerre n’est plus un concept du passé. Elle est réelle et a commencé il y a plus de deux ans », a-t-il déclaré, selon Politico, et il a exhorté les autres pays européens à augmenter leurs dépenses militaires.

Le secrétaire aux Affaires étrangères britannique et ancien Premier ministre, David Cameron, a fait des avertissements similaires concernant l’agressivité chinoise et a exhorté à l’avancement de la coopération entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie pour renforcer la sécurité mondiale. « Les lumières sur le tableau de bord mondial clignotent en rouge, donc c’est un monde beaucoup plus dangereux, difficile et incertain », a-t-il déclaré, selon ABC News. De même, Al Jazeera a rapporté que le conflit Israël-Gaza représente un risque de « débordement » pour d’autres territoires du Moyen-Orient. Seul le temps dira cependant si les écrits anciens de Nostradamus seront un prédicteur précis des événements de 2024.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌