Guide Complet des Changements de Formation du Grateful Dead

Guide Complet des Changements de Formation du Grateful Dead

Découvrez les évolutions de formation du Grateful Dead sur 30 ans pour affiner leur légendaire son. Un guide complet sur ce groupe emblématique du voyage. #Divertissement

Share your love

Guide Complet des Changements de Formation du Grateful Dead

Depuis 30 ans, le Grateful Dead a cultivé un héritage qui a dépassé le monde de la musique. D’abord remarqué au milieu des années 1960 à San Francisco, en Californie, en tant que groupe phare du mouvement hippie, ils étaient connus à l’origine sous le nom de Warlocks avant de changer pour le Grateful Dead. Dans les années 70 et 80, le groupe a connu un succès commercial en dehors de ses origines psychédéliques. Malgré des succès commerciaux limités, le Grateful Dead est devenu l’un des groupes les plus intrigants de l’histoire du rock. Tout au long de leur carrière, le groupe a connu plusieurs changements de formation, avec notamment six claviéristes, mais a toujours su évoluer et affiner son style musical.

1965–1967: Les Warlocks d’origine

Les débuts modestes du Grateful Dead remontent à 1965, avec Jerry Garcia, Bob Weir, Ron « Pigpen » McKernan et Bill Kreutzmann. Leur premier concert officiel sous le nom de Warlocks s’est tenu en mai 1965. Phil Lesh a rejoint le groupe en juin de la même année, marquant ainsi la naissance du Grateful Dead.

1967–1968: Mickey Hart devient le deuxième batteur

Mickey Hart rejoint le groupe à l’automne 1967, apportant une dimension supplémentaire à leur musique en tant que deuxième percussionniste. Sa collaboration avec Kreutzmann a permis au Grateful Dead d’explorer de nouvelles sonorités.

1968–1970: Tom Constanten apporte sa touche psychédélique

Tom Constanten, recruté pour ses talents avant-gardistes, a contribué de manière significative aux albums « Anthem of the Sun », « Aoxomoxoa » et « Live/Dead » avant de quitter le groupe en 1970.

1970–1971: Départ de Constanten après l’arrestation

Tom Constanten quitte le groupe en 1970 suite à un différend avec les autres membres, marquant la fin d’une ère psychédélique pour le Grateful Dead.

1971–1972: Entrée de Keith Godchaux

Keith Godchaux rejoint le groupe en octobre 1971, remplaçant Ron « Pigpen » McKernan. Sa présence a marqué un tournant dans le style musical du Grateful Dead.

1972: Derniers concerts de Pigpen avec le Grateful Dead

Le décès tragique de Ron « Pigpen » McKernan en 1973 a profondément affecté le groupe, mettant fin à une époque majeure pour le Grateful Dead.

1972–1974: Les derniers concerts avant la pause

Après le décès de Pigpen, le groupe a continué à jouer avec Keith Godchaux. Ils ont sorti plusieurs albums avant de faire une pause temporaire en 1974.

1974–1979: Retour de Hart dans le Grateful Dead

Après une courte retraite, Mickey Hart rejoint à nouveau le groupe en 1974, marquant le début d’une nouvelle ère pour le Grateful Dead.

1979–1990: Brent Mydland devient le nouveau membre

Après le départ de Keith Godchaux, Brent Mydland rejoint le groupe en 1979 en tant que claviériste. Sa contribution marque une période de renouveau pour le Grateful Dead.

1990–1995: Vince Welnick et Bruce Hornsby supervisent les dernières années

Après le décès de Brent Mydland, Vince Welnick et Bruce Hornsby ont rejoint le groupe pour assurer la continuité du Grateful Dead jusqu’à la fin des années 90.

Réunions post-Grateful Dead

Après la mort de Jerry Garcia en 1995, les membres restants se sont réunis à plusieurs reprises sur scène. Différents projets ont vu le jour, mais aucun n’a pu reproduire la magie du Grateful Dead originel.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌