Pourquoi les Cowboys et Lions jouent toujours à Thanksgiving

Pourquoi les Cowboys et Lions jouent toujours à Thanksgiving

"Tradition de Thanksgiving : pourquoi les Cowboys et Lions sont toujours sur le terrain ce jour-là. Découvrez l'histoire derrière cette tradition incontournable du football américain."

Share your love

La Tradition de Thanksgiving: Cowboys et Lions sur le Terrain

La fête de Thanksgiving aux États-Unis est réputée pour ses traditions profondément enracinées, parmi lesquelles le football occupe une place de choix. Deux équipes de la NFL se démarquent particulièrement chaque année : les Detroit Lions et les Dallas Cowboys, bien qu’ils ne se rencontrent pas. Cette tradition spécifique du football de Thanksgiving, en apparence moderne, a en réalité une histoire bien plus ancienne qu’on ne le pense souvent. Selon Matthew Andrews, professeur d’histoire à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, le championnat de l’Intercollegiate Football Association s’est tenu pour la première fois le jour de Thanksgiving en 1876, à une époque où ce sport était encore largement amateur et limité aux écoles de la Nouvelle-Angleterre.

C’est en déménageant à New York en 1880 que ce championnat a contribué à la popularisation du football et à consolider le lien entre ce sport et Thanksgiving. L’association de la NFL, fondée en 1920, avec Thanksgiving remonte au début des années 1920 pour des raisons de marketing. Les Detroit Lions et les Dallas Cowboys ont eux aussi cherché à renforcer leur marque en se lançant dans ce match de Thanksgiving. Alors que la tradition des Lions a commencé en 1934, la même année où l’équipe a déménagé à Detroit et changé de nom, les Cowboys ont organisé leur premier match de Thanksgiving 32 ans plus tard, en 1966.

Les Lions de Detroit: Pionniers de la Tradition

En 1934, les Lions de Detroit ont inauguré leur tradition du match de Thanksgiving, un pari audacieux qui s’est avéré être un succès marquant pour la marque de l’équipe. Dès lors, les Lions ont joué lors de chaque Thanksgiving à partir de 1934, à l’exception d’une pause de 1939 à 1944 due à la Seconde Guerre mondiale. L’équipe a su maintenir cette tradition à travers les décennies, devenant un élément incontournable de la célébration annuelle.

Malgré une défaite face aux Chicago Bears en 1934, comme l’a rapporté la Detroit Historical Society, l’approche stratégique des Lions a porté ses fruits. L’équipe a su ancrer son nom dans la tradition du Thanksgiving, renforçant sa présence et son attractivité auprès du public américain. Une constance qui a marqué l’histoire de la franchise et du sport en général.

Les Cowboys de Dallas: L’Émergence d’une Nouvelle Tradition

Fondés en 1960, les Dallas Cowboys étaient une équipe relativement nouvelle dans la ligue en 1966. C’est à cette époque que Tex Schramm, président et directeur général de l’équipe, a eu l’idée de donner une plus grande visibilité nationale aux Cowboys. Il a inscrit Dallas pour jouer le jour de Thanksgiving, tout en obtenant une garantie de la NFL que les Cowboys pourraient organiser le match chaque année, à l’instar des Lions.

Le premier match de Thanksgiving des Cowboys en 1966 s’est avéré être un succès retentissant du point de vue marketing. Les tribunes étaient combles, avec un nombre encore plus important de téléspectateurs à domicile. Contrairement aux Lions, les Cowboys ont remporté leur match contre les Cleveland Browns sur le score de 26-14. Depuis lors, les Cowboys ont perpétué leur propre tradition du football de Thanksgiving chaque année, à deux exceptions près. En 1975 et 1977, les St. Louis Cardinals ont pris le relais, mais n’ont pas réussi à reproduire l’engouement suscité par les Cowboys, qui ont repris leur match.

Un Coup Marketing Réussi

Lorsque les Dallas Cowboys ont décidé de jouer le jour de Thanksgiving en 1966, ils ont scellé un accord pour être l’hôte du deuxième match de la journée, laissant aux Detroit Lions l’honneur de jouer en premier. Cette organisation a conduit au fait que les deux équipes n’ont jamais été opposées lors du quatrième jeudi de novembre. Avec l’ajout d’un troisième match de Thanksgiving en 2006, où une équipe différente est hôte chaque année, la tradition a continué de s’épanouir.

Cependant, la longévité de cette tradition ne garantit pas la victoire. Comme en témoignent les défaites des Lions en 1934 ou des Cowboys en 1972, l’avantage de jouer à domicile ne se traduit pas toujours sur le terrain. Les Lions ont remporté 37 de leurs matchs de Thanksgiving jusqu’en 2022, en ayant perdu 43 et fait deux matchs nuls. En raison de leur piètre performance ces dernières années, il y a eu des discussions en 2008 pour retirer le match aux Lions, une idée finalement abandonnée par la NFL. De leur côté, les Cowboys, qui ont vu leur match suspendu pendant deux ans dans les années 1970, ont remporté 31 matchs, en ont perdu 22 et ont fait un match nul.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌