41 interpellations lors de l'opération "place nette" dans le quartier du Blosne à Rennes

41 interpellations lors de l’opération « place nette » dans le quartier du Blosne à Rennes

Interpellations en série lors de l'opération "place nette" dans le quartier du Blosne à Rennes, suite à une fusillade récente.

Share your love

Nettoyage en cours dans le quartier du Blosne à Rennes

Depuis le dernier trimestre 2023, une série d’opérations antidrogue baptisées « place nette XXL » se multiplient à travers toute la France pour éradiquer le trafic de drogue gangrénant certains quartiers. À Rennes, c’est dans le quartier du Blosne, récemment le théâtre d’une fusillade entre bandes rivales, que les autorités ont décidé d’intervenir de manière vigoureuse. Cette initiative, décrite comme un « nettoyage de printemps » par le préfet Philippe Gustin, est prévue pour durer trois semaines.

Des résultats significatifs

En seulement cinq jours, les forces de l’ordre ont procédé à 41 interpellations et saisi une quantité impressionnante de drogues et de biens illégaux. Les perquisitions menées par 584 policiers et gendarmes ont abouti à la saisie de 17,6 kilos de cannabis, 1,4 kilo d’héroïne, 23 kilos de tabac de contrebande, ainsi qu’une somme de 13 765 euros en liquide. De plus, le quartier a été débarrassé de dix tonnes d’encombrants utilisés par les trafiquants pour perturber les opérations policières, offrant ainsi un répit bienvenu aux habitants.

Des suspects de haut niveau derrière les barreaux

Parmi les personnes interpellées, plusieurs étaient des figures importantes dans le réseau de trafic de drogue du quartier. Cinq individus soupçonnés d’être impliqués dans la gestion du point de deal du 4 place du Banat, lieu de la récente fusillade, ont été arrêtés. Lors des perquisitions menées dans différentes communes, des armes, plusieurs kilos de drogues, et du matériel utilisé par les trafiquants ont été saisis. Quatre hommes, âgés de 22 à 39 ans, ont été incarcérés après avoir été mis en examen, tandis qu’une femme a été relâchée sans poursuite à ce stade, selon le parquet.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌