Le mafieux fugitif caché 10 ans dans une pizzeria française

Le mafieux fugitif caché 10 ans dans une pizzeria française

Découvrez l'histoire incroyable du mafieux qui a échappé à la justice en se cachant dans une pizzeria française pendant 10 ans.

Share your love

Le mafieux en fuite et sa double vie

Edgardo Greco, un mafieux notoire de l’organisation criminelle ‘Ndrangheta, avait mené une vie fugitive pendant 16 ans avant d’être appréhendé dans une pizzeria à St.-Étienne, en France. Alors qu’il travaillait sous le nom de Paolo Dimitrio, chef pizzaïolo, la Brigade Nationale de Recherche des Fugitifs, en collaboration avec les autorités italiennes et Interpol, a finalement mis fin à sa cavale. Greco avait fui l’Italie après avoir été condamné à la prison à vie, suite au meurtre de deux membres d’un clan rival à Cosenza en 1991. Impliqué dans un conflit de clans au sein de la ‘Ndrangheta, il avait réussi à échapper à la justice et à vivre dans l’ombre jusqu’à son arrestation en 2023.

La montée en puissance de la ‘Ndrangheta

La ‘Ndrangheta, bien que moins connue que la mafia sicilienne, est une organisation criminelle puissante centrée en Calabre, dans le sud de l’Italie. Ce réseau criminel, composé de divers clans, est devenu une véritable puissance souterraine contrôlant le trafic de cocaïne en Europe, ainsi que d’autres activités illégales telles que le trafic d’êtres humains et le trafic d’armes, générant environ 60 milliards de dollars américains par an. Greco, en tant que membre influent de cette organisation, était impliqué dans les actions délictueuses de la ‘Ndrangheta, ce qui l’a conduit à une vie de fuite et de clandestinité.

Les crimes impitoyables de Greco

L’implication de Greco dans le meurtre brutal des frères Stefano et Giuseppe Bartolomeo en 1991 a été un tournant majeur dans sa vie criminelle. Les autorités italiennes ont également lié Greco à une tentative de meurtre distincte et à des actes de violence liés aux luttes de pouvoir au sein de la ‘Ndrangheta. Ces crimes impitoyables ont marqué Greco comme un individu dangereux et sans scrupules, entraînant une condamnation à la prison à vie en son absence et le plaçant sur la liste des fugitifs les plus recherchés.

La fuite et la nouvelle vie de Greco en France

Après s’être échappé de la garde temporaire de la police en Italie en 2006, Greco a commencé une nouvelle vie en France, loin des regards indiscrets. Vivant dans un petit appartement à St.-Étienne, il s’est dissimulé sous l’identité de Paolo Dimitrio, se faisant passer pour un modeste chef pizzaïolo. Son existence discrète a pris fin lorsque les autorités italiennes, grâce à des recherches sur internet et à une enquête approfondie, ont finalement pu le localiser et le capturer, mettant ainsi fin à une décennie de clandestinité.

La traque implacable qui a mené à son arrestation

La traque de Greco a impliqué une collaboration internationale entre la France, l’Italie et Interpol. Alors qu’il continuait à travailler dans la pizzeria, ignorant la pression croissante des forces de l’ordre, son passé et ses crimes le rattrapaient rapidement. Grâce à des recherches minutieuses et à la coordination des agences de sécurité, les autorités ont pu le localiser et l’appréhender, mettant ainsi fin à des années d’évasion et de dissimulation. L’affaire Greco a mis en lumière la coopération internationale essentielle dans la lutte contre le crime organisé et la traque des fugitifs les plus recherchés.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌