Révélations de l'autopsie du chanteur John Denver

Révélations de l’autopsie du chanteur John Denver

Autopsie du chanteur John Denver: que révèle son accident d'avion sur sa mort en 1997? Découvrez les détails poignants. #Voyage #FaitsDivers

Share your love

La Vie et la Mort de John Denver

John Denver, véritable légende de la musique folk, s’est distingué par son style de chanson country à la fois emblématique et radiophonique, avec des titres tels que « Take Me Home, Country Roads, » « Leaving on a Jet Plane, » et « Rocky Mountain High. » Sa carrière musicale florissante s’est alliée à un engagement sans faille pour des causes qui lui étaient chères, telles que l’environnement et la paix mondiale, en particulier durant la Guerre froide qui atteignait son apogée dans les années 1970. Cependant, dans les années 1990, Denver a ajouté une nouvelle corde à son arc. Pilote chevronné, il a réalisé son rêve de voler en devenant un pilote qualifié après des années de formation. En 1997, avec environ 2 750 heures de vol à son actif et une collection passionnée de biplans, Denver était considéré comme un pilote expérimenté et compétent dans la conduite en solitaire. Malheureusement, le 12 octobre de cette année-là, le chanteur a trouvé la mort de manière tragique dans un crash peu de temps après avoir décollé d’un aérodrome de Pacific Grove en Californie.

L’enquête sur l’accident de Denver a montré que les modifications apportées par un amateur, Adrian Davis, à l’avion expérimental Long-EZ qu’il pilotait ont joué un rôle dans sa mort prématurée. Selon les conclusions de l’enquête, la position du levier de sélection de carburant derrière l’épaule de Denver a empêché le changement de réservoir de carburant en cas de besoin, un problème qu’il avait soulevé peu avant le décollage. Poussant son avion au-dessus de Monterey Bay, Denver a consommé une grande quantité de carburant lors d’exercices avant de perdre le contrôle lors d’une tentative de changement de moteur, menant à un crash implacable dans l’eau.

Les Détails Horribles de l’Autopsie

L’autopsie post-mortem de John Denver a mis fin à de nombreuses spéculations tout en mettant en lumière les détails poignants de l’accident fatal. Contrairement à certains accidents d’avion où certains passagers survivent miraculeusement, le crash de Denver dans la baie de Monterey a été d’une grande violence, témoins affirmant avoir vu l’avion s’abîmer brusquement dans l’eau. Malgré son expérience de vol, Denver, propriétaire de l’avion depuis à peine deux semaines, n’avait pas une connaissance approfondie de son design, compliqué par les modifications apportées par son constructeur. L’autopsie a révélé que le corps démembré de Denver a été retrouvé en plusieurs morceaux, une partie importante de sa tête manquant dans les décombres, son cadavre gisant à environ 150 mètres du rivage.

La Toxicologie et Les Révélations Post-Mortem

Les rapports de toxicologie publiés conjointement avec l’autopsie de John Denver étaient l’objet d’une grande attention, étant donné le passé de consommation de drogues et d’alcool du chanteur. Connu pour son utilisation ouverte de substances telles que la marijuana, le LSD et la cocaïne, ainsi que pour deux arrestations pour conduite en état d’ivresse, Denver avait attiré l’intérêt des autorités. Cependant, les tests de toxicologie ont révélé qu’aucune trace d’alcool ou de drogue n’était présente dans son organisme au moment de l’accident. Malgré cette découverte, il a été révélé que sept mois avant le crash, le National Transportation Safety Board avait refusé à Denver un certificat médical de vol en raison de ses antécédents de conduite en état d’ivresse. Par conséquent, sa licence de pilote était invalide, ce qui signifie qu’il avait violé la loi en prenant les commandes de l’avion ce jour-là.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌