Découverte en Inde révèle soins des dinos pour leurs petits

Découverte en Inde révèle soins des dinos pour leurs petits

Comment les dinosaures prenaient-ils soin de leurs petits en Inde ? Une fascinante découverte de fossiles révèle des éléments surprenants sur leur comportement parental.

Share your love

La Découverte de Fossiles en Inde Révèle les Soins Parentaux des Dinosaures

Un groupe de chercheurs de l’Université de New Delhi a récemment fait une découverte paléontologique remarquable en Inde, permettant d’entrevoir comment certains dinosaures se comportaient vis-à-vis de leurs petits. Cette découverte, basée sur les habitudes de nidification apparentes, a révélé des détails intrigants sur le soin parental des sauropodes dans la région.

Les sauropodes, des dinosaures présents de la fin du Jurassique jusqu’à la période du Crétacé, il y a environ 163 à 66 millions d’années, comprenaient une quarantaine d’espèces et étaient parmi les plus grands animaux terrestres ayant jamais existé. Ces colosses, pouvant mesurer jusqu’à 85 pieds de long pour un poids de 65 tonnes, rivalisaient presque avec les grandes baleines modernes en termes de taille et de poids.

Le Site de Nidification Découvert à Narmada Valley

La recherche menée par l’Université de New Delhi s’est déroulée entre 2017 et 2020 sur un site de ponte de sauropodes fossilisés découvert dans la vallée de la Narmada, au centre de l’Inde. Les sauropodes ont été retrouvés sur tous les continents, à l’exception de l’Antarctique, mais la découverte dans la vallée de la Narmada a offert aux paléontologues une occasion rare d’en apprendre davantage sur la manière dont ces énormes espèces anciennes élevaient leurs petits.

Plus de 250 fossiles d’œufs ont été mis au jour dans la région, révélant des données précieuses sur les comportements de reproduction et le soin parental des sauropodes. Certains œufs étaient regroupés en nids, tandis que d’autres étaient brisés et dispersés à proximité, suggérant des similitudes reproductives avec les oiseaux modernes et les crocodiles.

Similitudes de Reproduction avec les Oiseaux et les Crocodiles

Les caractéristiques des œufs découverts indiquent des similitudes de reproduction à la fois avec les oiseaux modernes et les crocodiles. Certains œufs de sauropodes étaient ovum-in-ovo, avec des couches au-delà de la coquille, à l’instar des œufs d’oiseaux. De plus, les œufs étaient dispersés aléatoirement et enterrés dans des fosses peu profondes, imitant ainsi le comportement de ponte des crocodiles.

Le fait que différentes espèces de sauropodes aient utilisé la même région de nidification, pratiquant la nidification coloniale, suggère une stratégie de regroupement pour renforcer les chances de survie des jeunes face aux prédateurs, une pratique observée aujourd’hui chez les oiseaux et les tortues modernes.

Le Mode d’Incubation des Œufs de Sauropodes

Contrairement aux oiseaux et aux crocodiles modernes qui incubent leurs œufs, les chercheurs ont conclu que les sauropodes ne pouvaient pas s’occuper de leurs œufs pendant la période d’incubation. Les œufs auraient été écrasés en raison de leur proximité les uns des autres, différenciant ainsi les habitudes de nidification de ces espèces de sauropodes avec celles des oiseaux et des crocodiles contemporains.

Les œufs étaient déposés près de l’eau et enterrés peu profondément, ce qui suggère que la chaleur géothermique et l’énergie solaire incubent les œufs en l’absence de soins parentaux directs. Cette méthode d’incubation laisse entrevoir un paysage parsemé de grands nids de dinosaures à l’époque du Crétacé, selon les propos du Dr. Darla Zelenitsky, experte en paléobiologie à l’Université de Calgary au Canada.

Conclusion de l’Étude à Narmada Valley

Cette étude a permis de constater que les sauropodes déposaient leurs œufs de manière consécutive, événement après événement, reflétant ainsi une similitude supplémentaire avec les oiseaux modernes. Il reste incertain si les œufs ont été pondus en une fois ou étalés sur des milliers d’années, contraignant les chercheurs à ne pas catégoriser la région comme un site de nidification spécifique ou simplement comme un lieu propice à la ponte des œufs de sauropodes sur de nombreux millénaires.

Ces découvertes paléontologiques offrent un aperçu fascinant des soins parentaux des dinosaures dans la région de la vallée de la Narmada, révélant des pratiques de reproduction alliant des caractéristiques à la fois aviaires et reptiliennes, enrichissant notre compréhension de ces créatures mythiques du passé.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌