Pourquoi l'Âge d'Or d'Hollywood est Inoubliable et Prestigieux

Pourquoi l’Âge d’Or d’Hollywood est Inoubliable et Prestigieux

L'Âge d'Or d'Hollywood : un chapitre historique inoubliable et prestigieux qui a marqué l'industrie du divertissement. Découvrez les raisons de son prestige et de son déclin.

Share your love

L’Âge d’Or d’Hollywood : Un Chapitre Inoubliable et Prestigieux dans l’Histoire du Divertissement

Panneau Hollywood

L’industrie du divertissement a été témoin d’une période dorée inégalée, connue sous le nom de l’Âge d’Or d’Hollywood. Cette ère prestigieuse, s’étendant des années 1920 aux années 1960, a façonné le visage du cinéma américain de manière inoubliable. Laissez-nous plonger dans les coulisses de ce pan de l’histoire cinématographique qui a laissé une empreinte indélébile.

Contrôle et Créativité : Les Coulisses d’Old Hollywood

Les lumières de l’arc coupaient à travers la nuit de Los Angeles. Devant le Grauman’s Chinese Theatre, plus de 10 000 fans de cinéma en délire étaient retenus par la police montée. C’était en ce jour d’août 1939, lors de la première de « Le Magicien d’Oz », où l’élite hollywoodienne se pressait en limousine, comme relaté par le Los Angeles Times. En coulisses, une véritable armée d’employés de studio et d’autres acteurs travaillaient non seulement à la création des films, mais aussi à façonner chaque aspect du monde du cinéma tel que le public le connaissait, y compris en donnant aux acteurs de nouveaux noms et en contrôlant de nombreux aspects de leur vie.

Cette période, souvent désignée comme le contrôle est tout aussi importante que l’émergence d’une forme artistique en plein essor et de nouvelles technologies. Connue sous le nom d’Old Hollywood, elle était comme d’autres industries américaines, comme les usines automobiles de Detroit, une « ligne d’assemblage très efficace » qui permettait à un studio de sortir un film par semaine. Ce système a ouvert la voie à une explosion de créativité qui a abouti à la production de certains des plus grands films d’Hollywood.

La Révolution du Son et de la Couleur dans le Cinéma

L’introduction du son dans le cinéma au début des années 1920 a marqué le début du système de studio et de l’Âge d’Or d’Hollywood. Les « big five » studios – MGM, Paramount, 20th Century Fox, Warner Brothers et RKO – ont consolidé leur domination sur l’industrie. Ils contrôlaient la production, la distribution et l’exposition de leurs films, utilisant des contrats à long terme pour maintenir l’autorité sur ceux qui les réalisaient. Cette période culmine dans les années 1930 à 1948, correspondant à la perfection du système de contrôle des studios sur tous les aspects du cinéma, selon Filmsite.

Les années 1930 ont vu l’établissement du système intégré verticalement par les cinq grands studios. Les lots de studios étaient comme de petites villes où tout le monde était sous contrat. Ce système a permis aux réalisateurs, acteurs et scénaristes de perfectionner leur art sans craindre l’échec, contribuant à la création de certains des plus grands films d’Hollywood, selon le « Cinéma Américain » du New York Center for Visual History. Cependant, cela signifiait aussi qu’ils avaient très peu de contrôle sur leur travail.

L’Apogée et le Déclin de l’Âge d’Or d’Hollywood

Outre le système de studio, la période culminante est marquée par les avancées technologiques dans le cinéma – y compris la technologie du son et de la couleur – ainsi que par la consolidation de divers genres cinématographiques, tels que les comédies musicales, les comédies, les films de gangsters, les Westerns et les films d’horreur. Cette époque voit également l’émergence de réalisateurs importants qui ont travaillé dans le système de studio tout en créant des styles uniques, tels que Billy Wilder et Frank Capra. Et bien sûr, il y a les acteurs dont les noms résonnent encore aujourd’hui, comme Bette Davis, Judy Garland et John Wayne.

La fin des années 1940 a marqué le début de la fin du système de studio et de l’Âge d’Or d’Hollywood. En 1948, la Cour suprême des États-Unis a contraint les studios à vendre leurs salles de cinéma, mettant fin à leur contrôle total sur l’industrie cinématographique. L’avènement de la télévision dans les années 1950 – et des films étrangers et des sociétés de production indépendantes la décennie suivante – a contribué à éteindre complètement le système de studio et à mettre fin à l’Âge d’Or.

Plongez dans ce fascinant chapitre de l’histoire du cinéma qui a façonné l’industrie du divertissement telle que nous la connaissons aujourd’hui. L’Âge d’Or d’Hollywood reste à jamais un symbole de créativité, de contrôle et d’innovation qui continue d’inspirer et d’influencer le monde du cinéma contemporain.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌