Disparition mystérieuse du calife égyptien Al-Hakim

Disparition mystérieuse du calife égyptien Al-Hakim

La disparition mystérieuse du calife égyptien Al-Hakim bi-Amr Allah, connu pour ses lois strictes, à seulement 36 ans, reste un mystère non résolu à ce jour.

La Disparition Mystérieuse du Calife Égyptien Al-Hakim bi-Amr Allah

L’histoire fascinante et mystérieuse du calife égyptien Al-Hakim bi-Amr Allah continue à intriguer les historiens et les chercheurs du monde entier. Né en 985 de notre ère, Al-Hakim a hérité du pouvoir à l’âge de 11 ans après que son père, al-Aziz Billah, soit tombé malade. Sous son règne, l’empire égyptien s’étendit pour inclure la Syrie et une partie de la péninsule arabique. Al-Hakim était réputé pour son tempérament instable et ses lois strictes, surtout envers les minorités religieuses.

Un Règne Marqué par l’Excentricité

Al-Hakim était surnommé le « Calife Fou » en raison de sa nature erratique et stricte. Il imposa des restrictions draconiennes à sa population, telles que le travail nocturne forcé à Cairo et l’interdiction pour les femmes de montrer leur visage en public. Des édits aussi inattendus que l’interdiction des raisins, de la pêche et de la consommation de poissons sans écailles, ainsi que la pratique du jeu d’échecs, marquaient ses règlements. Des rapports font état de ses exactions envers ses cousins, les Juifs, les Chrétiens, voire ses propres soldats.

La Disparition Enigmatique d’Al-Hakim

La nuit sombre de février 1021 fut la dernière fois où Al-Hakim fut vu en vie. Accompagné de deux officiels, il partit pour sa balade habituelle dans le désert du Caire, destination les collines de Muqattam, au sud-ouest de la ville. Cependant, le calife ne revint jamais de cette expédition nocturne. Une équipe de recherche découvrit seulement son âne et ses vêtements tachés de sang, laissant derrière lui un mystère irrésolu.

Théories sur sa Disparition

Étant donné que le corps d’Al-Hakim n’a jamais été retrouvé, plusieurs théories circulent sur les circonstances de sa disparition. Certains évoquent une confrontation avec des bédouins réclamant de l’argent, tandis que d’autres imaginent qu’il aurait choisi de mener une vie recluse en tant qu’ascète. Une autre hypothèse suggère sa conversion au christianisme, demandant pardon pour ses péchés et effectuant une pénitence dans le désert. Certains vont même jusqu’à croire qu’il aurait accédé à un état d’occultation, signifiant son départ au paradis sans passer par la mort physique.

Héritage et Succession

Après la disparition d’Al-Hakim, son fils Ali az-Zahir, âgé de 16 ans, lui succéda au trône, avec le soutien de sa sœur, Sitt Al-Mulk. Malgré les spéculations et les rumeurs entourant la fin mystérieuse du règne du calife, la vérité sur son sort reste un mystère non résolu qui continue de captiver l’imagination de nombreux historiens et amateurs d’histoire.

Dans les annales de l’histoire, la disparition d’Al-Hakim bi-Amr Allah demeure comme l’une des énigmes les plus intrigantes de l’Égypte médiévale, témoignant d’un pouvoir éphémère et d’une fin aussi mystérieuse que son règne excentrique.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌