Le crime choquant d'Adrienne Shelly dévoilé

Le crime choquant d’Adrienne Shelly dévoilé

Découvrez toute l'histoire du crime choquant d'Adrienne Shelly et comment son assassin a finalement été démasqué. Plongez dans ce récit captivant et troublant.

Share your love

Le Crime Choquant d’Adrienne Shelly Dévoilé

Adrienne Shelly, actrice et scénariste, était sur le point de connaître la célébrité lorsqu’elle a été retrouvée morte dans son bureau de Greenwich Village le 1er novembre 2006. Mère d’une fillette de 2 ans et mariée, sa disparition a suscité une vive émotion. Lorsque son mari, Andy Ostroy, inquiet de ne pas avoir de nouvelles d’elle toute la journée, a décidé de se rendre à son appartement-bureau vers 18 heures, il a fait une découverte dévastatrice. Adrienne Shelly a été retrouvée pendue à une tringle de douche, décédée depuis plusieurs heures. Alors que les enquêteurs avaient initialement conclu à un suicide, des éléments intrigants ont remis cette thèse en question.

Les Indices Troublants

Deux indices majeurs ont été découverts, remettant en cause la thèse du suicide. Tout d’abord, une empreinte de chaussure d’homme de taille huit a été retrouvée sur les toilettes de la salle de bain. De plus, le nœud utilisé pour pendre Adrienne Shelly était particulièrement complexe, suggérant une mise en scène savamment orchestrée. Des marques évidentes ont également été identifiées au-dessus de ses joues et de son œil droit. La police a réussi à relier l’empreinte de chaussure à un chantier en contrebas et a identifié Wilson Pillco comme responsable du projet.

La Révélation du Meurtrier

Une visite chez Wilson Pillco a permis à la police de repérer des baskets de la taille similaire à l’empreinte retrouvée dans la salle de bain, appartenant à son frère, Diego Pillco, un immigrant clandestin en provenance d’Équateur. Initialement réticent à parler, Diego a finalement avoué. Il a expliqué que confrontée au bruit du chantier, Adrienne Shelly l’avait menacé d’appeler la police. Craignant d’être déporté, Diego a suivi Shelly jusqu’à son appartement, où un violent affrontement a eu lieu, entraînant la mort de l’actrice. Il a ensuite tenté de maquiller le crime en suicide pour dissimuler sa responsabilité.

Le Déroulement du Crime Dévoilé

Lors de l’audience de mise en liberté provisoire de Diego Pillco, l’adjointe au procureur Marit Delozier a déclaré qu’il avait avoué s’être battu avec la victime, l’avoir étranglée avec un drap et l’avoir suspendue à la tringle de douche. La confession de Diego Pillco a permis de reconstituer la séquence des événements avec précision, expliquant notamment la complexité du nœud utilisé, fruit de son expérience acquise en Équateur. Le médecin a confirmé que la cause officielle du décès d’Adrienne Shelly était une compression du cou, pouvant résulter à la fois de l’étranglement et de la pendaison simulée.

Justice et Héritage

Malgré sa condamnation pour meurtre au deuxième degré, Diego Pillco a plaidé non coupable et a écopé de 25 ans de prison ferme. Cette tragédie a cependant donné naissance à un héritage positif en mémoire d’Adrienne Shelly. Son film « Waitress » a été sélectionné au Festival du film de Sundance après sa disparition, devenant plus tard une comédie musicale à succès à Broadway. Son mari, Andy Ostroy, a créé la fondation « The Adrienne Shelly Foundation » pour soutenir financièrement les réalisatrices. Le documentaire « Adrienne », réalisé en 2021, met en lumière la vie et l’œuvre de la regrettée actrice, soulignant son engagement en faveur des histoires portées par les femmes. L’héritage d’Adrienne Shelly perdure, illuminant le monde du cinéma de son talent et de sa passion.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌