Le destin des 78 épouses de Warren Jeffs après sa condamnation

Le destin des 78 épouses de Warren Jeffs après sa condamnation

Découvrez ce qu'il est advenu des 78 épouses de Warren Jeffs après sa condamnation à perpétuité. Plongez dans l'univers sombre de la secte FLDS.

Le Destin des 78 Épouses de Warren Jeffs Après sa Condamnation

Warren Jeffs, l’infâme leader de l’Église fondamentaliste de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (FLDS), a laissé derrière lui un sillage de destruction et de controverse. Sa doctrine misogyne et abusive a marqué des vies, en particulier celles de ses 78 épouses. Après sa condamnation en 2011 pour agressions sexuelles sur deux de ses « épouses enfants », le destin de ces femmes a pris des tournures tragiques et parfois surprenantes, reflétant la sombre emprise de Jeffs sur sa communauté. Plongeons dans les récits de quelques-unes de ces femmes, témoins d’un univers sectaire obscur et oppressant.

Histoire de la FLDS

L’Église fondamentaliste de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours trouve ses origines dans le mormonisme et remonte à 1830 avec Joseph Smith, fondateur du mouvement. Initialement nommée l’Église du Christ, elle est devenue plus tard la FLDS. La pratique de la polygamie a été une source de conflit avec le gouvernement, menant à son abandon forcé en 1890 pour assurer la pérennité du mouvement. Après le décès du chef de faction Rulon Jeffs en 2002, son fils Warren a pris le relais et instauré un régime autoritaire. Sous sa direction, la vie des membres de l’église est devenue une dictature, avec des mariages spirituels imposés et des activités de loisir interdites.

Le Destin de Naomi Jessop

Naomi Jessop, ancienne épouse à la fois de Rulon et Warren Jeffs, a été désignée comme la « favorite » de ce dernier. Après avoir été mariée de force à Warren suite au décès de son père, Naomi a accompagné Jeffs lors de fuites éperdues à travers le pays, comme lors d’une inondation tragique en 2015 qui a coûté la vie à huit personnes, dont sept enfants. Son histoire tragique souligne les conséquences déchirantes de cette culture oppressive et toxique.

Brielle Decker: Réchapper de l’Enfer

Brielle Decker, 65ème épouse de Warren Jeffs, a partagé son parcours bouleversant au sein de la secte et les suites de la condamnation de son mari. Ayant réussi à s’échapper de l’emprise de Jeffs, Brielle a fondé un refuge pour aider les femmes victimes de la polygamie à se reconstruire. Son engagement envers les autres victimes illustre la résilience et la force nécessaires pour briser les chaînes de l’endoctrinement et de l’abus.

Le Chemin de Mildred Blackmore

Mildred « Millie » Blackmore, mariée à Jeffs à 13 ans, a fui vers un autre refuge polygame au Canada après son incarcération. Tandis que certains ont trouvé la force de s’échapper, d’autres, comme Millie, ont persisté dans leur loyauté envers Jeffs, restant ancrées dans une réalité oppressive et aliénante. Son histoire témoigne de la complexité des relations au sein de la FLDS et des luttes personnelles pour la liberté.

Les Autres Épouses et les Héritages de Warren Jeffs

Un nombre indéterminé de femmes, restées fidèles à Jeffs, tentèrent même de lui transmettre des messages en prison, illustrant la persistance de son emprise malgré sa condamnation. La FLDS, estimée à 10 000 membres, continue d’exister malgré les scandales, démontrant la résilience de ces communautés face à l’adversité et aux révélations choquantes sur leur fondateur. L’ombre de Jeffs plane toujours, conservant une forme d’autorité sur ses adeptes dévouées.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌