Où Trouver la Tombe de Napoléon Découvrez son Dernier Repos

Où Trouver la Tombe de Napoléon Découvrez son Dernier Repos

Visitez la tombe de Napoléon Bonaparte et partez à la découverte de son ultime repos. Plongez dans l'histoire de ce célèbre général français devenu empereur.

Share your love

Le Dernier Repos de Napoléon

Napoléon Bonaparte, célèbre général devenu empereur des Français, repose en un lieu chargé d’histoire et de symbolisme. Son parcours funéraire tumultueux l’a mené de l’île de Sainte-Hélène jusqu’à la majestueuse crypte des Invalides à Paris, où son tombeau, témoin de sa grandeur, attire des visiteurs du monde entier.

Après son exil et son décès sur l’île britannique de Sainte-Hélène en 1821, Napoléon n’a pas trouvé son repos final. Son dernier souhait, exprimé dans son testament, était d’être inhumé « sur les rives de la Seine, au milieu du peuple français qu’il avait tant aimé. » Cependant, les autorités britanniques, en charge de son exil, ont décidé de l’enterrer sur l’île, dans un endroit paisible au bord d’un ruisseau et près d’un bosquet de saules. Cette tombe initiale était entourée de controverses, les généraux de Napoléon préférant une inscription sobre avec son prénom, tandis que les Britanniques insistaient pour inclure son nom de famille, « Bonaparte. » Cette discordance a abouti à une pierre tombale restée vierge.

En 1840, la France a obtenu l’autorisation de rapatrier les restes de Napoléon. Ce voyage, connu sous le nom de « Retour des Cendres, » s’est achevé avec l’arrivée de la dépouille de l’empereur à Paris, le 15 décembre 1840, suscitant une grande émotion. Les Parisiens ont assisté à une procession funéraire grandiose, défilant à travers les rues de la ville jusqu’à l’Hôtel des Invalides, où Napoléon a été provisoirement inhumé dans la Chapelle Saint-Jérôme en attendant la construction de son tombeau définitif.

La Construction du Tombeau des Invalides

La réalisation du tombeau de Napoléon aux Invalides a été confiée à une commission présidée par le roi Louis-Philippe, souhaitant offrir à l’empereur un lieu de sépulture à la hauteur de sa gloire.
Jean Auguste Dominique Ingres, célèbre peintre français, faisait partie de cette commission chargée de superviser la construction du monument funéraire. L’architecte Louis Visconti a été choisi pour mener à bien ce projet, avec le concours de deux autres architectes après son décès en 1853. Ils ont œuvré pendant vingt ans à l’édification d’un tombeau majestueux à la hauteur du panthéon de l’histoire qu’était Napoléon.

Le 2 avril 1861, les restes de Napoléon ont enfin trouvé leur repos éternel dans un sarcophage de pierre rouge surélevé au centre d’une crypte circulaire ornée de statues et de tableaux évoquant les victoires de l’empereur. Ce mausolée est devenu un lieu emblématique où le souvenir de Napoléon perdure à travers les siècles, attirant les passionnés d’histoire du monde entier.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌