La vérité méconnue sur Living Colour: succès et secrets

La vérité méconnue sur Living Colour: succès et secrets

Découvrez le succès et les secrets de Living Colour, un groupe qui enchante ses fans depuis des décennies. La vérité méconnue enfin révélée! 🎸 #Divertissement

Share your love

La vérité méconnue sur Living Colour: succès et secrets

En 1988, la carrière de Living Colour a changé à jamais avec la sortie de leur premier album, « Vivid ». Bien que l’album ait été acclamé par la critique et les fans, c’est le single gagnant d’un Grammy Award « Cult of Personality » qui les a propulsés au niveau supérieur. Ce morceau, qui parle d’idéalisation et d’idolâtrie, reste un élément essentiel de la culture populaire aujourd’hui. Le groupe de rock de New York a sorti plusieurs albums et s’est régulièrement produit en live, rappelant à tous pourquoi ils sont toujours l’un des groupes les plus incontournables de la planète, malgré une pause de cinq ans. Living Colour a également construit une base de fans comprenant des légendes musicales telles que Prince et Mick Jagger des Rolling Stones. Dans cet univers, ils semblent souvent plus respectés par leurs pairs que par le reste de l’industrie musicale.

Le différend entre Living Colour et Guns N’ Roses

En 1990, un différend entre GNR et Living Colour a éclaté, en grande partie en raison de la chanson « One in a Million » de GNR qui comportait des insultes raciales et homophobes. Le guitariste de Living Colour, Vernon Reid, a critiqué le contenu des paroles de la chanson lors d’une tournée commune, déclenchant une confrontation avec Axl Rose. Ceci a abouti à un échange tendu entre les deux groupes sur scène, où Reid a utilisé la musique de « Cult of Personality » pour lutter contre l’homophobie et le racisme.

Le rôle de Mick Jagger dans le succès de Living Colour

Le guitariste Vernon Reid a auditionné pour le projet solo de Mick Jagger, ce qui a attiré l’attention du leader des Rolling Stones sur Living Colour. Jagger a produit leur démo et les a aidés à signer chez Epic Records pour leur premier album, « Vivid ». Son intervention a été déterminante dans l’ascension musicale du groupe, leur évitant de suivre la voie indépendante après plusieurs refus de maisons de disques.

L’arrivée de Doug Wimbish et son lien avec les Rolling Stones

Après le départ de Muzz Skillings, Doug Wimbish a rejoint Living Colour en 1992 en tant que nouveau bassiste. Avec une réputation solide, il avait déjà collaboré avec de nombreux artistes, dont Mick Jagger. L’invitation de Wimbish à rejoindre les Rolling Stones après le départ de Bill Wyman illustre son talent et son influence dans l’industrie musicale.

Engagement social et musical de Living Colour

Living Colour, souvent perçu comme porteur du drapeau de la communauté noire, dépasse les frontières raciales et sociales à travers leur musique. Le batteur Will Calhoun souligne que leurs chansons traitent de divers sujets, allant de la discrimination de genre au harcèlement, visant à unifier et non diviser les auditeurs de tous horizons.

Les défis et les retards dans la discographie de Living Colour

Après la pause du groupe en 1995 et leur retour en 2000, Living Colour a connu des retards significatifs entre la sortie de leurs albums, notamment en raison de désaccords avec leur maison de disques et des incertitudes sur leur retour. Malgré ces obstacles, le groupe est resté fidèle à sa vision musicale, alternant entre succès et défis.

Le succès inattendu de « Cult of Personality »

« Cult of Personality » a transformé le destin de Living Colour, remportant un Grammy Award et grimpant dans les classements à sa sortie. Malgré le manque de soutien initial des radios, ce succès a propulsé le groupe vers une reconnaissance mondiale, les confrontant à une célébrité soudaine et quelque peu irréelle.

La relation de Living Colour avec Elvis Presley

Le titre « Elvis Is Dead » et ses paroles ne signifiaient pas le mépris pour Elvis Presley, mais étaient plutôt une critique des structures et des injustices de leur industrie musicale. Les membres de Living Colour ont toujours cherché à dénoncer les injustices et à défendre la diversité artistique.

L’amitié durable au sein de Living Colour

Malgré les hauts et les bas de leur carrière musicale, les membres de Living Colour ont su maintenir une amitié solide en communiquant ouvertement et en restant loyaux les uns envers les autres. Leur capacité à anticiper les besoins et les actions de chacun a renforcé leurs liens tout au long de leur parcours musical.

Les coulisses de « Cult of Personality »

La chanson emblématique de Living Colour a été inspirée par les discours de Malcolm X, après que leur première choix, Martin Luther King, ait été refusé par la famille du leader des droits civiques. Malgré sa genèse rapide, « Cult of Personality » est devenue un symbole du groupe et a marqué l’histoire de la musique.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌