Les Secrets Méconnus de Reading Rainbow en 26 Ans

Les Secrets Méconnus de Reading Rainbow en 26 Ans

Plongez dans les coulisses de "Reading Rainbow" et découvrez les secrets bien gardés de cette émission culte qui a marqué toute une génération.

Share your love

La Création de Reading Rainbow

Dès ses débuts en 1983, « Reading Rainbow » est devenu l’un des programmes les plus populaires de l’histoire de la radiodiffusion publique, visant à lutter contre la baisse de la littératie chez les enfants pendant les vacances d’été. Le programme, animé par LeVar Burton, a connu un franc succès en encourageant les enfants à explorer le vaste monde de la lecture. Conçu par Twila Liggett, une coordinatrice de lecture du Nebraska, le concept de cette émission pour enfants révolutionnaire a été inspiré par sa passion pour l’éducation. Son idée était de créer une émission similaire à ce qu’elle faisait en classe, c’est-à-dire lire à haute voix aux enfants, les impliquer dans l’expérience de la lecture et les faire discuter entre eux.

Une Émission aux Couleurs de la Diversité

« Reading Rainbow » a été spécialement pensé pour les enfants des quartiers urbains, cherchant à refléter la diversité culturelle de ces régions. Twila Liggett et son équipe ont donc sélectionné des livres mettant en avant des protagonistes de différentes cultures, allant des communautés afro-américaines aux populations hispaniques, asiatiques et amérindiennes. Le choix de LeVar Burton en tant qu’animateur s’est inscrit dans cette volonté de représenter la diversité, bien avant que cela ne devienne un sujet brûlant d’actualité. Les segments documentaires ont également mis en lumière des cultures ethniques spécifiques, offrant ainsi une immersion riche et variée pour les jeunes téléspectateurs. De plus, les enfants invités à donner leurs avis sur les livres étaient souvent issus de minorités visibles, renforçant ainsi le message d’inclusion et de représentativité de l’émission.

Le Choix du Nom « Reading Rainbow »

Le nom même de l’émission, bien que captivant, a suscité des interrogations quant à son origine. Tony Buttino, co-créateur de la série, révèle que le titre a été suggéré par un stagiaire à la station de télévision PBS. Cette dénomination, bien que non directement liée au contenu de l’émission, a été choisie pour son attrait auprès des enfants grâce à l’allitération et au mot « Reading ». De plus, le terme « rainbow » renvoie à l’idée d’inclusion et de diversité, des valeurs chères à l’équipe de « Reading Rainbow ». Ainsi, ce nom symbolisait l’unité des enfants de toutes origines autour de la lecture, confirmant le caractère novateur et inclusif de l’émission.

Les Défis de Financement de l’Émission

Malgré son succès retentissant, « Reading Rainbow » a constamment rencontré des difficultés de financement. Des sponsors clés comme Kellogg’s et la National Science Foundation se sont avérés instables, tandis que le soutien financier du gouvernement envers la radiodiffusion publique a diminué régulièrement. Ces incertitudes ont entraîné des hiatus temporaires dans la production, perturbant ainsi le rythme de l’émission. Ce manque de ressources a même failli causer l’annulation du programme à plusieurs reprises, mettant ainsi en péril son héritage éducatif et culturel précieux.

La Fin de Reading Rainbow

Malheureusement, en 2009, « Reading Rainbow » a diffusé son dernier épisode, marquant la fin d’une émission éducative emblématique après plus de deux décennies d’existence. Cette annulation a été attribuée à la loi « No Child Left Behind » signée par le président George W. Bush en 2002. Cette législation, axée sur l’amélioration des programmes scolaires pour les élèves défavorisés, a entraîné une perte de financement pour l’émission, privant ainsi « Reading Rainbow » de ses sponsors habituels. Malgré cette disparition, l’héritage de « Reading Rainbow » demeure vivant dans les cœurs des fervents admirateurs qui continuent de célébrer son impact indélébile sur la culture et l’éducation.

Le Renouveau de Reading Rainbow

Grâce à une campagne Kickstarter exceptionnelle, LeVar Burton et son associé Mark Wolfe ont donné un second souffle à « Reading Rainbow » sous la forme d’une application mobile baptisée « Skybrary ». Cette initiative, lancée en 2012, visait à perpétuer l’esprit éducatif de l’émission à travers les nouvelles technologies. La campagne a rencontré un immense succès, dépassant largement son objectif initial et permettant ainsi le développement de l’application pour diverses plateformes. Cette réinvention numérique de « Reading Rainbow » a permis à une nouvelle génération de découvrir les joies de la lecture, tout en honorant l’héritage éducatif de l’émission originale.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌