L'histoire du tube de Noël des Pogues Fairytale of New York

L’histoire du tube de Noël des Pogues Fairytale of New York

Plongez dans l'histoire du tube de Noël des Pogues Fairytale of New York, une pièce intemporelle sortie en 1988. Découvrez les secrets de son enregistrement.

Share your love

La genèse de l’icône musicale: « Fairytale of New York »

En 1987, les Pogues, groupe de musiciens irlandais au style rock bien trempé, ont donné naissance à un morceau emblématique, « Fairytale of New York ». Ce titre, d’abord numéro un en Irlande et classé deuxième au Royaume-Uni, a su transcender les frontières musicales pour devenir un classique intemporel. Écrit par Shane MacGowan, le charismatique chanteur du groupe, en collaboration avec Jem Finer, le morceau narre l’histoire poignante d’un immigrant irlandais à New York se retrouvant en cellule de dégrisement la veille de Noël, engagé dans un échange houleux avec sa partenaire. Cette chanson, bien plus qu’un simple succès commercial, incarne la fusion réussie entre des éléments de musique traditionnelle et de ballade, offrant ainsi une dimension authentique et profonde à son auditoire.

La contribution essentielle de Kirsty MacColl

L’enregistrement initial de « Fairytale of New York » a rencontré des obstacles, notamment le départ de Cait O’Riordan, la chanteuse initialement prévue pour interpréter le rôle féminin. Heureusement, Kirsty MacColl a brillamment pris le relais, apportant sa voix magistrale pour donner vie à l’un des duos les plus appréciés de l’histoire musicale. La rencontre entre MacColl et MacGowan sur ce morceau mythique a scellé une alchimie artistique inoubliable, faisant de leur interprétation une pièce maîtresse de la musique populaire.

Les racines profondes de Shane MacGowan

Shane MacGowan, figure emblématique du groupe, était réputé pour son penchant pour la vie débridée. Sa plume talentueuse a su capturer l’essence de son Irlande natale, nourrissant ainsi la création de l’une des chansons de Noël les plus aimées de tous les temps. Alors que les circonstances entourant l’écriture de ce morceau festif demeurent sujettes à débat, qu’il ait été suggéré par leur manager ou par Elvis Costello, l’engagement et le dévouement des Pogues pour peaufiner chaque note et chaque mot ont abouti à l’œuvre magistrale que nous connaissons aujourd’hui.

La controverse entourant « Fairytale of New York »

Malgré son statut de classique intouchable, « Fairytale of New York » n’a pas échappé à la polémique. Les paroles du morceau, incluant des insultes homophobes et misogynes échangées entre les personnages, ont suscité des réactions contrastées au fil des années. En 2020, certaines stations de radio britanniques ont même refusé de diffuser la version non censurée. Cependant, les Pogues ont réagi à cette controverse en proposant une version alternative en 1992, démontrant ainsi leur volonté d’adapter le contenu pour éviter toute offense. Shane MacGowan, bien que conciliant sur la censure radiophonique, a défendu le caractère authentique des paroles, les considérant comme le reflet fidèle d’une époque et d’une condition humaine précaire.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌