La bière qui a failli déclencher un combat juridique en Nouvelle-Écosse

La bière qui a failli déclencher un combat juridique en Nouvelle-Écosse

Une bouteille de bière a failli provoquer une bataille judiciaire en Nouvelle-Écosse. Découvrez cette histoire insolite.

Share your love

L’Incroyable Découverte d’une Bouteille de Bière Ancienne en Nouvelle-Écosse

En Nouvelle-Écosse, une province à l’histoire riche et diversifiée, une découverte inattendue a secoué les passionnés de bière et d’histoire. En novembre 2015, un plongeur amateur du nom de Jon Crouse a fait une trouvaille extraordinaire dans les eaux de Halifax Harbour, précisément dans la Northwest Arm. Alors qu’il explorait les fonds marins, sa lampe torche a illuminé une bouteille de bière singulière reposant sur le sable. Cette bouteille, bien loin d’être ordinaire, allait déclencher une série d’événements passionnants et inattendus.

La bouteille en question, avec sa teinte verte caractéristique, ses parois épaisses et son bouchon en liège, portait fièrement l’inscription « A. Keith & Son Brewery ». Une fois récupérée, il est apparu que cette bouteille renfermait un liquide qui fut identifié comme étant de la bière, probablement importée d’Angleterre entre 1872 et 1890, ce qui en faisait un objet de plus d’un siècle.

Un Objet Historique ou Personnel?

Jon Crouse, collectionneur passionné d’objets anciens, était enchanté par sa découverte. Cependant, le gouvernement canadien n’était pas du même avis. Considérant la bouteille comme un artefact significatif, les autorités ont expressément fait savoir à Crouse qu’il ne pourrait conserver sa trouvaille. Malgré son attachement à cet objet rarissime, Jon Crouse s’est vu dans l’obligation de se conformer aux exigences gouvernementales.

La bouteille a alors été remise aux autorités compétentes, suscitant un débat sur la propriété et la valeur de cet objet historique. Tandis que certains estimaient que la bouteille devait être préservée et exposée pour le bien commun, d’autres défendaient le droit de Crouse à la garder en tant que découverte personnelle et spéciale.

La Découverte du Contenu: Un Goût du Passé

Malgré les controverses entourant la propriété de la bouteille, des passionnés de bière comme le propriétaire d’un bar local, Chris Reynolds, étaient fascinés par l’idée de découvrir le contenu de ce vestige du passé. Grâce à l’assistance de Jon Crouse, il a pu analyser le liquide à l’intérieur de la bouteille datant de plus d’un siècle. Les premiers tests ont confirmé qu’il s’agissait bel et bien de bière ancienne.

Lors de la dégustation, Reynolds et un chercheur de l’Université Dalhousie ont identifié diverses notes dans la bière centenaire. Des saveurs d’acide acétique, de salinité, de cerise, de chêne et d’amertume ont émergé de cette boisson longtemps oubliée. Jon Crouse, quant à lui, a refusé de goûter à sa découverte, invoquant sa connaissance des eaux de Halifax Harbour pour justifier sa décision.

Le Destin de la Bouteille de Bière Centenaire

Face à la pression et à l’attention médiatique entourant la bouteille de bière trouvée, Jon Crouse a décidé, en 2016, de ne pas la restituer au gouvernement, mais de la ramener à sa maison d’origine : la brasserie Alexander Keith’s. Cette décision a été saluée par le maître brasseur de l’établissement, Stefan Gagliardi, qui a exprimé son intention de partager ce trésor avec tous les visiteurs de la brasserie.

Ainsi, la bouteille de bière centenaire, témoin d’une époque révolue et d’une histoire riche, a trouvé sa place au sein de la brasserie qui perpétue l’héritage de son fondateur, Alexander Keith. Cette histoire insolite, mêlant passion, histoire et débats juridiques, restera à jamais ancrée dans la mémoire des habitants de Nouvelle-Écosse et des amateurs de bière à travers le monde.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌