La principale cause de décès chez les femmes enceintes révélée

La principale cause de décès chez les femmes enceintes révélée

La principale cause de décès chez les femmes enceintes révélée : une réalité troublante à ne pas ignorer. Planifiez votre voyage en toute sécurité.

La Triste Réalité des Décès chez les Femmes Enceintes

La période de la grossesse devrait être un moment de joie et de bonheur pour de nombreuses femmes. Cependant, selon le Cleveland Clinic, elle peut également comporter des risques importants. Les complications pouvant survenir pendant la grossesse, telles que les hémorragies et l’hypertension artérielle, sont des éléments préoccupants. Malheureusement, une étude récente mentionnée par CNN a révélé une réalité des plus troublantes : aux États-Unis, le taux de mortalité maternelle est le plus élevé par rapport à 11 autres pays développés comme l’Australie et le Canada.

Selon The New York Times, les décès maternels ont continué d’augmenter depuis 2019, avec un taux de mortalité atteignant 23,8 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2020. Cependant, une étude publiée fin 2022 dans le journal médical The BMJ a conclu que la principale cause de décès chez les personnes enceintes aux États-Unis n’est pas d’ordre clinique ; il s’agit en réalité d’homicides.

Des Homicides Inquiétants

Le Harvard T.H. Chan School of Public Health indique que les homicides liés à la grossesse sont le résultat combiné de la violence domestique et de la violence armée. Les chercheurs n’ont pas été surpris par cette révélation. Une étude antérieure a révélé que 68 % des homicides liés à la grossesse entre 2008 et 2019 ont impliqué l’utilisation d’armes à feu.

Les femmes noires courent un risque plus élevé d’homicides liés à la grossesse. Des cas récents, tels que celui de Britanni Duffy, ont mis en lumière cette réalité tragique. Duffy, enceinte de trois mois, a été tuée par balle par son petit ami. Cette violence conjugale, comme l’a conclu The BMJ, est la principale cause de décès chez les personnes enceintes.

La Vulnérabilité des Femmes enceintes

Les femmes noires sont plus susceptibles d’être tuées avant et après la grossesse que les femmes blanches ou hispaniques. Sur le plan clinique, les femmes noires ont également un taux de mortalité plus élevé en ce qui concerne la grossesse.

Le Harvard T.H. Chan School of Public Health souligne que les homicides liés à la grossesse sont évitables. Des lois plus strictes sur les armes à feu et l’intervention des professionnels de la santé pourraient contribuer à réduire les taux d’homicides liés à la grossesse. Il est crucial d’identifier les femmes à risque de violence et d’intervenir pour potentiellement prévenir ces homicides associés à la grossesse.

La Violence Domestique et ses Effets Dévastateurs

La violence domestique peut malheureusement augmenter pendant la grossesse, comme le rapporte Insider. Outre les armes à feu, les instruments tranchants et la strangulation sont également couramment utilisés dans les homicides liés à la grossesse.

La législation sur la santé reproductive des femmes et les armes à feu pourrait aggraver la violence domestique et augmenter les homicides liés à la grossesse. Le Dr. Diane Horvath, obstétricienne-gynécologue, a souligné que, dans un contexte où la possibilité d’avorter est menacée de manière sans précédent aux États-Unis, certaines femmes pourraient se retrouver contraintes de mener une grossesse qu’elles n’auraient pas souhaitée, ce qui pourrait entraîner des conséquences tragiques.

Des Solutions en Vue

En affirmant que les homicides liés à la grossesse sont évitables, le Harvard T.H. Chan School of Public Health met en avant le rôle essentiel des lois sur les armes à feu et des professionnels de la santé. Il est crucial d’offrir aux femmes enceintes en situation de violence domestique un plan de sécurité à suivre si elles estiment que leur vie est en danger.

En fin de compte, il est impératif que la société s’engage à protéger toutes les femmes enceintes, en particulier les femmes noires qui sont les plus exposées à ces risques. La prise de conscience, l’action législative et l’amélioration des services de santé sont des étapes cruciales pour mettre fin à cette réalité troublante des homicides liés à la grossesse.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌