Pourquoi Barcelone a refusé la Tour Eiffel Expliqué

Pourquoi Barcelone a refusé la Tour Eiffel Expliqué

Découvrez pourquoi Barcelone a refusé la construction de la Tour Eiffel et comment Paris a hérité de ce symbole emblématique. Une histoire fascinante à ne pas manquer!

Origines de la Tour Eiffel

La Tour Eiffel, l’un des monuments les plus célèbres au monde, a été construite par l’ingénieur Gustave Eiffel pour l’Exposition universelle de 1889 à Paris. Ce chef-d’œuvre d’ingénierie devait célébrer le centenaire de la Révolution française. Initialement, la tour était destinée à être démontée après 20 ans. Cependant, son utilité inattendue pour des expériences scientifiques et des avancées technologiques, comme les transmissions radio au début des années 1900, a prolongé sa durée de vie.

L’antenne de la tour, ajoutant à sa hauteur de 1 083 pieds, en a fait un outil précieux pour les communications. Aujourd’hui, la Tour Eiffel est un élément indispensable des célébrations de vacances et d’autres événements spéciaux. Chaque année, un feu d’artifice illumine le ciel depuis la tour pour le Nouvel An. Depuis les années 1980, la tour est éclairée et change parfois de couleurs pour marquer divers événements symboliques, comme lorsqu’elle s’est illuminée en jaune et bleu en solidarité avec l’Ukraine après l’invasion russe en février 2022.

La Proposition à Barcelone

À l’origine, Gustave Eiffel avait proposé de construire la Tour Eiffel à Barcelone, en Espagne, pour l’Exposition universelle de Barcelone de 1888. Cependant, les autorités de la ville ont rejeté cette proposition, craignant que la tour ne soit trop imposante et coûteuse. Bien qu’il existe des légendes urbaines à ce sujet, aucune offre officielle de la part d’Eiffel n’a été trouvée dans les archives de la planification de l’exposition.

Barcelone cherchait à ériger une tour pour marquer l’entrée de l’exposition, mais le projet n’a jamais abouti. Des rumeurs suggèrent que la ville aurait refusé la Tour Eiffel par crainte qu’elle ne défigure le paysage. Ironiquement, une fois la tour construite à Paris, de nombreux Parisiens n’étaient pas enchantés par la structure novatrice, la qualifiant même de « l’asperge de fer ».

Barcelone, Ville Iconique sans la Tour Eiffel

Malgré le refus de la Tour Eiffel, Barcelone est demeurée une ville emblématique. En 2019, selon Statista, elle figurait parmi les 10 premières destinations touristiques en Europe, accueillant les Jeux olympiques d’été de 1992. Parmi ses attractions phares figurent la Sagrada Familia toujours inachevée, les musées dédiés à Pablo Picasso et ses plages immaculées, qui attirent aussi bien les vacanciers que les télétravailleurs.

Comme de nombreux monuments à travers l’Europe, la Tour Eiffel subit régulièrement des travaux de maintenance, y compris une nouvelle couche de peinture tous les sept ans. Ce processus nécessite 60 tonnes de peinture. La valeur de la tour pour la ville se manifeste par les mesures prises pour sa protection. Sous une surveillance vidéo constante et entourée depuis 2018 d’un mur de verre protecteur, la Tour Eiffel reste ancrée dans le paysage parisien, malgré ses modestes débuts en tant que structure temporaire décriée, prouvant ainsi que Gustave Eiffel a eu le dernier mot.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌