Pourquoi des animaux dans la crèche sans être cités dans la Bible

Pourquoi des animaux dans la crèche sans être cités dans la Bible

La crèche de Noël avec des animaux, une tradition populaire mais absente de la Bible. Découvrez pourquoi ici.

Share your love

La Présence des Animaux dans la Crèche de Noël malgré leur Absence dans la Bible

La scène de la Nativité, présente dans les décorations de Noël à travers le monde, est une représentation emblématique de la naissance de Jésus. Or, il est intéressant de noter que la présence d’animaux tels qu’un bœuf et un âne dans la crèche, bien que largement acceptée, ne trouve pas sa source dans les textes bibliques. Cette tradition de représenter des animaux aux côtés de Joseph, Marie et l’enfant Jésus, soulève des questions sur son origine et son évolution à travers l’histoire. Découvrons ensemble pourquoi ces animaux ont un rôle si marqué dans la scène de la Nativité malgré leur absence explicite dans la Bible.

Évolution des Représentations de la Nativité à Travers les Siècles

D’après Britannica, les premières représentations de la Nativité remontent au IVe siècle, et au fil des siècles, les détails ont considérablement évolué. L’image populaire moderne de la scène de la Nativité ne correspond pas entièrement aux récits évangéliques. En effet, les Évangiles eux-mêmes ne sont pas en parfaite harmonie concernant la naissance de Jésus. Certains Évangiles ne mentionnent pas sa naissance du tout, notamment l’Évangile de Marc, probablement le plus ancien. L’histoire de la Nativité est principalement retracée dans les Évangiles de Matthieu et Luc, bien que chacun ne contienne pas tous les éléments populaires de la scène. Matthieu évoque les trois rois mages, l’étoile et la menace du roi Hérode ; Luc, quant à lui, mentionne la crèche et les bergers. Les tendances esthétiques et théologiques dominantes ont influencé quels aspects de la Nativité étaient inclus dans les œuvres d’art, et certains éléments ont même été interdits par l’Église pour violation de la doctrine.

L’Interprétation Papale de la Présence des Animaux dans la Crèche

Le pape Benoît XVI, dans son livre « Jésus de Nazareth : Les Récits de l’Enfance », attribue la présence des animaux, en particulier un bœuf et un âne, à des mentions de ces animaux dans d’autres parties de la Bible. Bien qu’aucun des Évangiles ne mentionne explicitement la présence d’animaux à la Nativité, le pape Benoît XVI a été plus ouvert que ses prédécesseurs quant à l’accueil des animaux dans la représentation de la Nativité. Selon The Guardian, il a affirmé que les animaux présents dans la crèche de Noël du Vatican étaient là pour rester. Cette interprétation papale a contribué à consolider la tradition d’inclure des animaux, même sans mention explicite dans les textes bibliques, dans les représentations de la Nativité.

Les Animaux dans les Textes Gnostiques et les Réécritures des Évangiles

Outre l’explication basée sur la présence d’animaux dans d’autres parties de la Bible, il existe des écrits chrétiens qui intègrent un bœuf et un âne à la scène de la naissance de Jésus. Le Livre de Pseudo-Matthieu, qui s’inspire des Évangiles de Matthieu et Luc tout en réarrangeant les événements, décrit notamment l’âne sur lequel Marie voyageait vers Bethléem et relate comment un ange ordonna à l’animal de conduire Marie jusqu’à la grotte où Jésus naquit. Ce texte inclut également une scène où d’autres animaux, tels que des dragons, des panthères et des lions, entourent Jésus et sa famille, soulignant ainsi un aspect plus symbolique de la relation entre Jésus et le règne animal.

Saint François d’Assise et la Popularisation des Animaux dans la Crèche de Noël

Le professeur Vanessa Corcoran, dans un article pour The Conversation, attribue la popularité des animaux dans la Nativité à Saint François d’Assise, au XIIIe siècle. Selon National Catholic Register, inspiré par un voyage en Israël au début du XIIIe siècle, Saint François organisa la première représentation vivante de la Nativité en 1223 à Greccio, en Italie. Cette mise en scène comprenait un bœuf et un âne, ainsi qu’une poupée représentant Jésus. Malgré le caractère symbolique de cette représentation, elle eut un impact significatif sur la manière dont la Nativité était perçue et célébrée. Ainsi, Saint François d’Assise a contribué à populariser l’image des animaux présents à la naissance de Jésus à travers ses représentations vivantes de la Nativité.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌