Pourquoi le Panique Satanic nous hante encore depuis les années 80

Pourquoi le Panique Satanic nous hante encore depuis les années 80

La panique satanique des années 80 continue de nous hanter aujourd'hui. Découvrez pourquoi ce phénomène persiste dans notre société.

Share your love

Origines de la Panique Satanique

Dans les années 1980, une paranoia intense liée aux cultes sataniques enlèvant et abusant des enfants s’est répandue comme une traînée de poudre aux États-Unis. Bien qu’il n’y ait jamais eu de preuve que ces crimes abominables aient été commis, un mélange dévastateur de pseudo-sciences, de négligence professionnelle, de fautes policières et de sensationnalisme dans les médias a rendu la soi-disant
Panique Satanic très crédible. Alors qu’il n’existait pas de cultes adorant le diable enlevant des enfants pour des rituels malfaisants, il y a eu de vraies victimes de la Panique Satanique. Des personnes innocentes, des employés de garderie aux adolescents gothiques, ont été accusées, jugées et même envoyées en prison car elles étaient soupçonnées d’abus envers les enfants au nom de Satan.

La conspiration s’est répandue et les gens ont commencé à croire que la musique rock, les jeux de rôle comme Dungeons and Dragons, les bandes dessinées, et de nombreuses autres formes de divertissement corrompaient les individus et les encourageaient à rejoindre un culte secret de dévots du diable. La Panique Satanique a été un événement culturel majeur qui continue d’influencer la culture pop américaine et la politique aujourd’hui. Certains pensent même qu’elle pourrait faire un retour.

Racines Historiques de la Panique Satanique

La Panique Satanique, bien qu’elle se réfère à une panique morale spécifique apparue dans les années 1980, s’inscrit dans un schéma de croyances qui a débuté bien avant et se poursuit aujourd’hui. L’idée que des groupes secrets d’adorateurs de Satan se réunissaient en secret remonte au moins à la Renaissance. Bon nombre des idées centrales de la conspiration de la Panique Satanique, telles que la théorie selon laquelle un groupe terrifiant et puissant enlevait secrètement et abusait des enfants pour le diable, sont revenues sous la forme de QAnon. Le concept général qu’une organisation secrète de personnes puissantes et malveillantes travaille en coulisses pour nuire aux innocents est encore plus répandu et hante les croyants depuis longtemps.

Cette idée est au cœur de la Panique Satanique et de QAnon, mais ces dernières ne sont de loin pas les seules conspirations à croire que le monde est sous l’influence d’une organisation mystérieuse d’élites malveillantes. Des recherches internationales rapportées par l’UNICEF en 2020 ont montré que des personnes du monde entier sont convaincues par ces conspirations.

Appui des Autorités dans la Panique Satanique

De nombreuses allégations faites par des personnes pendant la Panique Satanique peuvent sembler incroyables de nos jours, mais dans les années 1980, beaucoup de gens croyaient en leur véracité. Bien qu’il n’y ait jamais eu de preuves des cultes sataniques ou des abus que les adeptes étaient censés commettre, la conspiration a gagné en crédibilité car des autorités de toutes sortes l’ont soutenue. Un cas précoce a gagné du terrain après qu’un département de police local ait envoyé une lettre à 200 familles indiquant que leurs enfants auraient pu être abusés.

Les stations de télévision respectées à travers le pays ont rapporté des cas présumés d’abus rituels sataniques. Même après que les allégations de la Panique Satanique aient été réfutées, le fait que tant de personnes apparemment crédibles continuaient à y croire a rendu difficile aux États-Unis d’abandonner complètement la Panique Satanique. Comme l’a décrit l’ancien agent du FBI Ken Lanning dans une interview avec The New York Times, « Les preuves n’étaient pas là, mais les allégations d’abus rituels sataniques ne sont jamais vraiment parties ».

Les Victimes Réelles de la Panique Satanique

Alors qu’il n’y avait pas de cultes sataniques réels enlevant des enfants pour des rituels violents, cela ne signifie pas que de vraies personnes n’ont pas été blessées pendant la Panique Satanique. Plusieurs personnes ont été injustement condamnées pour avoir abusé des enfants et certaines ont même été envoyées en prison pour des crimes qui n’avaient jamais eu lieu. Bien que les enfants n’aient pas été enlevés par des cultes sataniques, beaucoup ont été traumatisés.

Kyle Sapp, qui a accusé le personnel de sa garderie, a décrit au Los Angeles Times comment il a été emmené dans un organisme de protection de l’enfance, obligé de se déshabiller pour un examen physique et régulièrement interrogé afin de lui faire dire comment il avait été abusé. Lorsqu’il leur a dit qu’il n’avait pas été abusé, ils ne l’ont pas cru. Finalement, il a convenu qu’il avait été abusé. Il vit toujours avec ce poids sur la conscience.

Impact Culturel et Continuité de la Panique Satanique

La conspiration de la Panique Satanique a laissé une empreinte majeure sur la culture pop aux États-Unis. Même les personnes qui n’ont pas été affectées par la Panique Satanique dans les années 1980 et 1990 et qui ne connaissent peut-être pas les détails de ce qui s’est passé ont probablement été influencées par les médias qui l’ont inspirée. Certains des principaux éléments de la conspiration de la Panique Satanique semblent être issus des médias populaires, il n’est donc pas surprenant que les films et la télévision continuent à perpétuer la croyance en cette conspiration.

Certains des films d’horreur les plus populaires traitent de la menace de Satan dans la vie quotidienne et incluent parfois des cultes adorant le diable. L’un des plus influents a été « Rosemary’s Baby », un film sorti avant l’essor de la conspiration de la Panique Satanique. Dans un essai rédigé pour Criterion, Ira Levin, l’auteur du livre qui a inspiré « Rosemary’s Baby », a écrit qu’il craint toujours que son histoire ait inspiré des générations de fondamentalistes religieux à craindre le diable.

Liens avec les Conspirations Modernes

La Panique Satanique des années 80 a jeté les bases pour de nombreuses théories conspirationnistes contemporaines telles que QAnon. Ces idées continuent à hanter les États-Unis et le monde, mêlant des peurs, des croyances et des récits parfois choquants. Alors que la Panique Satanique a marqué une époque révolue, son ombre se prolonge dans notre présent, rappelant combien les croyances collectives peuvent modeler notre réalité.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌