L'exoplanet le plus sombre orbitant une étoile de notre univers

L’exoplanet le plus sombre orbitant une étoile de notre univers

Plongez dans les mystères de l'univers avec l'exoplanet le plus sombre qui orbite une étoile. Découvrez ce phénomène fascinant de la science.

Dévoiler les Mystères de l’Univers: TrES-2b, l’Exoplanète la Plus Sombre

L’un des objectifs primordiaux de l’exploration spatiale est de découvrir ce qui se cache au-delà du système solaire de la Terre. Grâce à la mission Kepler de la NASA lancée en 2009, les scientifiques ont pu confirmer l’existence des exoplanètes, ces planètes situées en dehors de notre système solaire. Jusqu’à présent, trois types d’exoplanètes ont été identifiés : les géantes gazeuses semblables à Jupiter, les géantes de glace comparables à Neptune et Uranus, et enfin, les « super-Terres chaudes », bien que très différentes de ce que nous connaissons, qui doivent leur nom à leur masse beaucoup plus importante que celle de la Terre. Toutes les exoplanètes découvertes jusqu’à présent par la mission Kepler se sont avérées inhabitables. Cependant, une planète située dans la constellation du Dragon, à 750 années-lumière de la Terre, se démarque par sa particularité inhospitalière. Bienvenue sur TrES-2b, la planète la plus sombre qui orbite une étoile dans notre univers.

Le Monde Obscur de TrES-2b

TrES-2b est considérée comme l’une des exoplanètes les plus singulières découvertes jusqu’à présent en raison de son extrême obscurité. Mais à quel point est-elle sombre? Selon la NASA, l’atmosphère de la Terre réfléchit près d’un tiers de la lumière du soleil, le reste étant absorbé par la surface terrestre, la vapeur d’eau ou la couche d’ozone. En revanche, TrES-2b, surnommée « la planète de la nuit éternelle » par la NASA, renvoie moins de 1% de la lumière reçue de son étoile, comme le révèle une étude publiée dans les « Monthly Notices of the Royal Astronomical Society ». En réalité, cette planète reflète moins de lumière que le charbon ou la peinture acrylique noire, qui absorbent quasiment toute la lumière. Cette caractéristique se traduit par une faible différence entre le jour et la nuit sur la planète, puisqu’elle passe la majeure partie de sa rotation dans une obscurité perpétuelle.

Les Caractéristiques de TrES-2b

Une étude datant de 2006 publiée dans « The Astrophysical Journal » a révélé que TrES-2b était la deuxième exoplanète de type géante gazeuse découverte dans le cadre de la mission Kepler et qu’elle est continuellement surveillée par imagerie satellite. Désignée comme une exoplanète de type « Jupiter chaud », TrES-2B possède environ 1,5 fois la masse de Jupiter dans notre système solaire. Contrairement aux planètes de notre système solaire, TrES-2b tourne autour de son étoile, nommée GSC 03549-02811, en seulement environ 2,5 jours. Dépourvue de nuages ou d’une atmosphère capable de réfléchir la lumière, et située si près de son étoile, cette exoplanète est chauffée à une température impressionnante de 1000 degrés Celsius, selon Space.com. L’air qui l’entoure est aussi chaud que de la lave. Certains chercheurs ont émis l’hypothèse que son atmosphère pourrait être remplie de particules absorbant la lumière, telles que du sodium, du potassium, ou de l’oxyde de titane gazeux, qui rendraient la planète encore plus sombre. De manière troublante, les scientifiques pensent que TrES-2b n’est pas complètement sombre, mais plutôt qu’elle luit d’une couleur ambrée rougeâtre, presque comme les braises d’un feu.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌