Histoire Insolite des Exosquelettes Humains Décryptée

Histoire Insolite des Exosquelettes Humains Décryptée

Décryptage de l'histoire fascinante des exosquelettes humains, une innovation scientifique qui révolutionne les tâches physiques.

La Fascinante Histoire des Exosquelettes Humains

Les exosquelettes humains ont toujours été un sujet fascinant pour les amateurs de science-fiction. Souvenez-vous de la fin du film classique « Aliens » (1986), où Sigourney Weaver enfile ce gigantesque chargeur d’énergie et se bat corps à corps avec la reine alien ? Cela représente un exosquelette. Plus récemment, en 2013, Matt Damon dans « Elysium » a présenté une version plus petite d’un exosquelette, qui se fixe aux bras, aux jambes et au dos, rendant son utilisateur plus fort et plus rapide. Ce qui était autrefois de la pure imagination s’est concrétisé dans la réalité. Lockheed Martin et Ekso Bionics ont développé un exosquelette à usage militaire, appelé Human Universal Load Carrier (HULC). Selon Live Science, cet exosquelette a été conçu en 2008 pour permettre aux soldats de porter des charges allant jusqu’à 91 kg avec un effort minimal.

Ce n’est pas le seul exosquelette du genre. Des entreprises comme Northrup Grumman, Able Human Motion, et Cyberdyne ont toutes créé leurs propres versions. Cependant, il est essentiel de noter que de nombreux exosquelettes sont conçus à des fins médicales. Avant d’aller plus loin dans cette histoire, clarifions quelques termes. Les exosquelettes sont qualifiés de « bioniques » car ils s’attachent aux personnes et peuvent être enlevés ; ils ne sont pas intégrés dans le corps humain. Les combinaisons humaines et machines intégrées sont appelées « cyborgs », à l’instar des Borgs de « Star Trek ». Quant aux « robots », ils peuvent ressembler ou non à des humains tandis qu’un « androïde » a une apparence humaine bien précise. Les bioniques, telles que les prothèses, s’appuient sur des signaux électriques pour reproduire les mouvements humains intentionnels. Des chercheurs tels que le professeur Hugh Herr travaillent sans relâche pour faire avancer le domaine de la cybernétique.

La Technologie Varie des Exosquelettes

Les exosquelettes utilisent diverses technologies pour amplifier la force humaine. Par exemple, le « MUSCLE SUIT Every » utilise des pneumatiques, qui peuvent ajouter environ 25,5 kg de force à la capacité de levage d’une personne. D’autres, comme le Power Loader PLL-01 de Panasonic, utilisent l’hydraulique et peuvent ajouter jusqu’à 100 kg de force. Ces avancées technologiques ont un large éventail d’applications, que ce soit dans le domaine médical, la fabrication, l’armée, ou même les loisirs.

L’un des premiers exosquelettes modernes a été développé en 2001 par Lokomat, avec 500 combinaisons expédiées en 2013 pour une utilisation dans les hôpitaux et les centres de rééducation physique. Les ambitions de la cybernétique existent depuis des décennies, mais c’est maintenant que la technologie permet de donner vie pleinement à ces visions. Des entreprises telles que Northrup Grumman citent les blessures de la moelle épinière et le vieillissement de la population comme les principaux moteurs de leur développement. Par exemple, Cigna Healthcare aux États-Unis a déclaré en 2019 envisager de couvrir les exosquelettes. Dans le secteur manufacturier, ces dispositifs pourraient améliorer la vie des ouvriers et des travailleurs d’usine, ou tout simplement permettre à certains individus de réaliser des exploits physiques qu’ils n’auraient jamais cru possibles autrefois.

Les Racines Historiques des Exosquelettes

Si la cybernétique est un domaine relativement récent, ses ambitions existent depuis des décennies. General Electric a conçu le premier exosquelette en 1965 pour aider les travailleurs à soulever des objets lourds, tandis que dans les années 1970, les premiers exosquelettes ont été développés pour aider les personnes à mobilité réduite à marcher. Aujourd’hui, la recherche sur les exosquelettes est motivée par le désir de dépasser les limites humaines innées. Qu’il s’agisse de faciliter la vie des personnes handicapées, d’améliorer les performances des travailleurs, ou de repousser les frontières de ce que le corps humain peut accomplir, les exosquelettes ouvrent un nouveau chapitre passionnant dans le domaine de la technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *