La relation de Lady Diana avec ses sœurs dévoilée

La relation de Lady Diana avec ses sœurs dévoilée

Relation entre Lady Diana et ses sœurs révélée : découvrez l'importance de ce lien dans la vie de la princesse. Histoire fascinante à découvrir.

Share your love

La relation de Lady Diana avec ses sœurs

Lady Diana, princesse de Galles, a été l’une des femmes les plus célèbres au monde pendant près de deux décennies. Son mariage avec le prince Charles à l’âge de 20 ans l’a propulsée dans un mode de vie pour lequel elle n’était pas préparée, soumise à un niveau de surveillance que personne ne pouvait supporter.

Les sœurs de Lady Diana

Dans sa vie avant de devenir membre de la royauté, Diana avait grandi en tant que Lady Diana Spencer, sur un grand domaine rural, avec ses sœurs aînées, Lady Sarah et Lady Jane, ainsi qu’un jeune frère, Charles. Après leurs mariages, elles sont devenues Lady Sarah McCorquodale et Baronne Fellowes, respectivement. Malgré des difficultés dans leur relation par moments, après le décès de Diana, Sarah et Jane ont joué un rôle important dans l’organisation de ses funérailles, la gestion de ses affaires et la création de son héritage.

La relation avec sa famille

Les parents de Diana étaient Frances Roche et le vicomte John Althorp, plus tard devenu comte Spencer. Leur mariage aurait été marqué par des abus, que Diana a souvent témoigné avoir observés. La mère de Diana a finalement quitté son mari en 1967, ce qui a profondément marqué les enfants. Lorsque leur père s’est remarié à une aristocrate nommée Raine Legge en 1976, les tensions familiales se sont intensifiées.

Expériences à l’école

Les sœurs Spencer ont fréquenté la même école, West Heath School dans le Kent, mais chacune a vécu une expérience différente. Sarah était plus portée sur les distractions, tandis que Jane se distinguait par son intelligence et ses résultats académiques. Diana, quant à elle, n’était pas une élève brillante et a échoué à ses examens.

Problèmes de santé et troubles alimentaires

À différents moments de leur vie, Sarah et Diana ont lutté contre des troubles alimentaires. Diana a déclaré que son propre trouble alimentaire avait débuté en voyant sa sœur Sarah souffrir d’anorexie, elle l’idéalisait tellement qu’elle voulait lui ressembler. Les deux sœurs ont partagé des expériences similaires et ont développé des maladies connexes.

Moments marquants

La rencontre entre Lady Diana Spencer et le prince Charles a été facilitée par sa sœur Sarah, qui avait elle-même eu une relation passée avec Charles. Cependant, des tensions sont apparues au sein de la famille royale, notamment à cause de déclarations controversées de Sarah à la presse.

Relation avec ses sœurs aînées

Malgré les défis et les différences, Diana entretenait des relations proches avec ses sœurs. Sarah est devenue une dame d’honneur officielle de la Princesse de Galles, l’accompagnant dans ses engagements officiels, tandis que Jane participait à des événements plus informels avec Diana.

Confidences et soutien

La confiance entre Diana et ses sœurs était essentielle, surtout dans les moments difficiles. Diana partageait ses luttes et ses défis personnels avec ses sœurs, recherchant leur soutien et leur discrétion. Malgré les complexités de leur relation, les liens familiaux restaient forts.

Héritage et implication posthume

Après la mort tragique de Lady Diana, ses sœurs ont continué à protéger son héritage. Elles ont notamment participé aux arrangements funéraires et ont honoré la mémoire de Diana à travers des actions et des commémorations. Cependant, des controverses ont également entouré l’exécution de ses volontés et le partage de ses biens, laissant place à des tensions au sein de la famille.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌