Le Grand-père de Poutine Cuisinier de Lénine et Staline

Le Grand-père de Poutine Cuisinier de Lénine et Staline

Découvrez l'histoire fascinante du grand-père de Poutine, cuisinier de Lénine et Staline. Une plongée dans les coulisses de l'histoire russe.

Le Grand-Père de Poutine : Cuisinier de Lénine, Rasputin et Staline

L’histoire de la Russie est parsemée de personnalités intrigantes et de liens surprenants tissés entre elles. Parmi ces récits fascinants se trouve l’épisode méconnu qui lie le grand-père de Vladimir Poutine à des figures emblématiques telles que Lénine, Rasputin et Staline. Plongeons dans les méandres de cette saga historique captivante.

Les Origines de Spiridon Poutine

Spiridon Poutine, le grand-père paternel de Vladimir Poutine, est issu d’une famille paysanne de la région de Tver, située à environ 160 kilomètres au nord-ouest de Moscou. Né en 1879, il s’est progressivement hissé au rang de chef cuisinier alors que la Russie traversait une période tumultueuse marquée par la chute du tsar Nicolas II, la dynastie des Romanov, la Première Guerre mondiale et la révolution russe. C’est au cours de ces bouleversements que Spiridon Poutine a commencé sa carrière culinaire, ouvrant la voie à des rencontres qui marqueraient l’histoire du pays.

Un Cuisinier Sous les Dictateurs

La trajectoire de Spiridon Poutine l’a conduit à devenir le chef cuisinier de personnalités influentes de son époque. Son parcours culinaire l’a notamment amené à officier à l’Hôtel Astoria à Saint-Pétersbourg, où il a eu l’occasion de servir Grigori Rasputin, le mystique proche de l’impératrice Alexandra, dernière souveraine de Russie. Cette proximité avec Rasputin a été utilisée par divers politiciens et réformateurs pour miner la monarchie, pavant ainsi la voie à l’avènement des Soviétiques.

Après le déplacement à Moscou, Spiridon Poutine a intégré les cuisines de Lénine, devenant son chef personnel dans l’une de ses résidences campagnardes. À la suite du décès de Lénine en 1924, Poutine a ensuite servi la veuve de ce dernier, Nadejda Krupskaya, tout en travaillant également comme chef personnel pour le prochain leader du pays, Joseph Staline.

De la Cuisine au Pouvoir Soviétique

Les années 1930 ont été le théâtre des purges sanglantes orchestrées par Joseph Staline, qui ont abouti à la mort de millions de personnes, y compris de proches du dictateur. Vladimir Poutine affirme que Staline n’a pas épuré ses grands-parents car ils étaient « probablement considérés comme des personnes de confiance ». Cette période a également révélé les dissemblances culinaires entre les deux dirigeants soviétiques : alors que Lénine se contentait d’une nourriture spartiate, Staline affichait une appétence pour des mets copieux tels que le fromage mariné, les soupes épicées et les plats de viande consistants.

Après avoir quitté le cercle politique, Spiridon Poutine a terminé sa carrière au sein d’une maison de repos du Parti communiste à Moscou, s’éteignant en 1965. Son petit-fils, Vladimir Poutine, actuel président de la Russie depuis plus de deux décennies, a invoqué les noms de ses deux patrons – Lénine et Staline – lors de l’invasion de l’Ukraine en 2022, évoquant une continuité historique dans le contexte contemporain.

Un Héritage Culinaire et Historique

L’histoire du grand-père de Vladimir Poutine, cuisinier de Lénine, Rasputin et Staline, témoigne des intrications entre la sphère politico-historique et le monde de la gastronomie. Cette connexion insolite entre un chef cuisinier et des figures marquantes de l’histoire russe souligne la complexité des relations humaines et des destins croisés qui ont façonné le paysage politique de la Russie au XXe siècle. Un pan méconnu de l’histoire qui révèle les liens inattendus qui peuvent se tisser derrière les portes closes du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *