L'incroyable survie de 3 semaines en mer d'un Caribéen aux condiments

L’incroyable survie de 3 semaines en mer d’un Caribéen aux condiments

Survivre 3 semaines en mer avec des condiments, le récit incroyable d'un Caribéen. Une histoire de courage et de détermination à découvrir.

Share your love

Survie miraculeuse en mer grâce à des condiments

Il est communément admis que la survie en pleine mer peut rapidement tourner au cauchemar, mettant à l’épreuve les limites de l’endurance humaine. Elvis François, un homme de 47 ans originaire de l’île caribéenne de la Dominique, en a fait l’amère expérience lorsqu’il s’est retrouvé piégé en mer pendant 24 jours, avec pour seuls compagnons de survie quelques condiments de cuisine.

Un naufrage inattendu

Tout a commencé alors que François effectuait des réparations sur son bateau au large de l’île de St. Martin en décembre 2022. Pris dans de puissants courants, il a été emporté au large malgré les tentatives de secours de ses amis. Après avoir perdu toute communication, il s’est résigné à attendre, se retrouvant à la merci des éléments, comme le rapporte Sky News.

Une alimentation de fortune

Privé de provisions, Elvis François a dû faire preuve d’ingéniosité pour subsister. Dans une vidéo diffusée par CBS News, on le voit mélanger des sachets de ketchup, de la poudre d’ail et du Maggi avec de l’eau pour se nourrir. Pour rester hydraté, il collectait l’eau de pluie dans un tissu, comme l’a souligné le Cmdr. Carlos Urbano Montes dans une interview pour CBS News.

Une attente agonisante en haute mer

Pendant plus de trois semaines, Elvis François a lutté pour sa survie, tandis que son embarcation prenait l’eau. Dans l’attente d’un miracle, il s’épuisait à écoper l’eau entrante pour éviter le naufrage. « Vingt-quatre jours sans terre. Personne à qui parler. Sans repères. Une épreuve difficile, » confie-t-il à CBS News, laissant transparaître un sentiment d’abandon et de désespoir grandissant.

Un sauvetage miraculeux

Secouru par la marine colombienne à environ 120 milles nautiques de la pointe nord-est de la Colombie, Elvis François a su accroître ses chances de survie en inscrivant « AIDE » sur la coque de son navire, repéré depuis les airs. Mais son geste le plus significatif reste le reflet d’un miroir destiné à attirer l’attention d’un avion survolant la zone. Repéré lors du second passage de l’appareil, il a finalement été récupéré par un navire marchand, comme le relate The Guardian.

Retour à la civilisation

Après avoir été examiné par des médecins à Cartagena, en Colombie, Elvis François, bien que amaigri, a été déclaré en bonne santé. Une fois rétabli, les autorités l’ont aidé à regagner l’île de St. Martin, le ramenant ainsi sain et sauf auprès des siens, comme le souligne NPR.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌