Détails tragiques sur le suicide du mannequin Ruslana Korshunova

Détails tragiques sur le suicide du mannequin Ruslana Korshunova

Découvrez les détails tragiques entourant la mort du mannequin Ruslana Korshunova en 2008, liée à un groupe russe accusé d'être une secte.

Share your love

Détails tragiques sur le suicide du mannequin Ruslana Korshunova

En 2005, Vogue la qualifie de « visage excitant ». Le New York Daily News la surnomme « la Raiponce russe ». Tout semblait prometteur pour Ruslana Korshunova, mannequin kazakhstano-russe qui a goûté au monde de la mode dès la 11e année, en posant pour un projet de magazine. Malgré l’opposition de sa mère, Ruslana persiste et signe avec Londres pour finalement se lancer dans une carrière de mannequin. Sa renommée internationale arrive avec une campagne pour le parfum Nina Ricci, mais cette ascension rapide l’expose aux dangers de la profession, notamment les excès des soirées mondaines et de la vie trépidante. En 2008, à seulement 20 ans, son suicide par saut du 9e étage de son appartement à Manhattan choque sa famille et ses amis.

Le côté obscur du succès

Malgré les tentations de drogues, d’alcool et de fêtes nocturnes, Ruslana Korshunova reste initialement sage. Son ami proche rapporte qu’elle préférait écrire de la poésie sur les réseaux sociaux plutôt que céder aux excès de la vie de mannequin. Après la campagne Nina Ricci, elle devient l’un des mannequins les plus demandés au monde. Mais le revers de la médaille arrive avec une histoire d’amour brisée à Moscou et un ralentissement de carrière. L’industrie de la mode, exigeante et superficielle, peut affecter la santé mentale des mannequins, mais Ruslana semblait positive et enthousiaste avant son décès.

Les soupçons et les révélations

La mort soudaine de Ruslana Korshunova soulève des questions au sein de sa famille. Son décès, sans mot de suicide et dans des circonstances étranges, suscite des doutes. Une enquête révèle des liens entre sa mort et un groupe russe controversé, Rose of the World, qui offre des « formations de vie » incluant des enregistrements cachés et une manipulation mentale. Certains proches accusent le groupe d’avoir contribué à son suicide et celui d’autres mannequins. Les révélations sur sa visite sur l’île de Jeffrey Epstein relancent l’intérêt pour sa mort.

La révélation du lien avec Jeffrey Epstein

En janvier 2024, de nouvelles informations révèlent que Ruslana Korshunova avait visité l’île d’Epstein avant sa condamnation. Bien que rien n’indique des abus envers elle, ces révélations troublent encore sa famille et ses proches. L’intérêt pour son décès est ravivé par ce lien avec Epstein, ajoutant une dimension sombre à l’histoire déjà tragique du mannequin.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌