Femmes Chefs de Révoltes Historiques Réussies

Femmes Chefs de Révoltes Historiques Réussies

Revivez l'histoire des femmes chefs de révoltes historiques réussies, marquées par des événements dramatiques et des destins exceptionnels.

Share your love

Femmes Chefs de Révoltes Historiques Réussies

Les rébellions tout au long de l’histoire ont souvent été menées par des femmes. De figures semi-légendaires des premiers siècles dont les récits brouillent la frontière entre l’histoire et le mythe, aux leaders révolutionnaires modernes, les femmes ont toujours joué des rôles essentiels dans les soulèvements contre les pouvoirs en place. Certaines des révolutions dirigées par des femmes les plus célèbres se sont terminées en tragédie et en mort, transformant leurs leaders en martyrs. L’une des plus célèbres est probablement la reine guerrière celte Boudica…

Mère Lü – La Vengeance qui Changea l’Histoire de la Chine

En l’an 11 après Jésus-Christ, la rivière Huang He provoqua des dommages catastrophiques aux récoltes et aux habitations, laissant de nombreuses personnes réfugiées dans leur propre pays. Cette situation, combinée à des réformes fiscales extrêmement impopulaires imposées par l’Empereur Xin Wang Mang, créa une atmosphère tendue d’instabilité politique parmi le peuple chinois. Aux alentours de l’an 22, un homme fut exécuté sur ordre d’un fonctionnaire local, laissant derrière lui sa mère en deuil. Sa quête de vengeance mena à la mort d’un empereur…

Trung Trac – La Reine qui Défia la Chine

La Chine avait le contrôle du nord du Vietnam pendant environ 1000 ans – mais pendant trois ans, il fut gouverné par une reine vietnamienne nommée Trung Trac. Bien que son règne fut finalement écrasé par les Chinois, le soulèvement qu’elle et sa sœur Nhị menèrent en fit des héroïnes nationales. Comme décrit dans « The Complete Book of the Historical Records of Đại Việt », traduit par l’historien Liam Kelley, l’officiel chinois chargé de la région où vivait la famille Trung était notoirement violent…

Zénobie – La Reine Qui Défia Rome

Se rebeller contre l’Empire romain, même lorsqu’il était vulnérable et en déclin, était une proposition dangereuse. Entre l’an 260 et 270, plusieurs dirigeants puissants parvinrent à se séparer de Rome, emportant des morceaux de l’empire avec eux. Pour l’une de ces leaders, Zénobie de Palmyre, le stratagème était de présenter sa révolte comme insignifiante. Quand elle se rebella contre Rome, l’impératrice Zénobie conquit tout, de la Syrie à l’Égypte. Son territoire était connu sous le nom d’Empire Palmyrénien…

Mavia – La Reine Rebelle de l’Arabie

Mavia est une figure semi-légendaire qui conquit de vastes étendues du Moyen-Orient, se révolta avec succès contre l’instable Empire romain d’Orient et régna comme reine décadente de l’Arabie pendant des décennies. Alors que les détails de son histoire suscitent des débats, il est connu qu’elle réussit à faire négocier la paix à Constantinople. On croit que Mavia était membre de la noblesse de la tribu de Kalb, un groupe partiellement nomade dans l’Arabie Saoudite moderne…

Gudit – La Reine Rebelle d’Éthiopie

Filtrer la véritable histoire de la légende en Éthiopie au Xe siècle est une tâche difficile, mais dans plusieurs traditions, on évoque une puissante reine rebelle : Gudit. Une histoire, racontée par Sergew Hable Selassie dans le « Journal of Ethiopian Studies », décrit comment Gudit avait tellement de partisans que lorsqu’elle ordonna à chacun de ses soldats de jeter une pierre sur un tas, ils formèrent une montagne. On croit qu’elle leva son vaste armée pour se rebeller contre Axoum…

Gwendolen – La Reine Rebelle de Loegrie

Le « Historia Regum Britanniae », écrit en 1136 par Geoffroy de Monmouth, mêle ingénieusement histoire et légende mais demeure l’un des textes médiévaux les plus importants. Aux côtés des récits du Roi Lear et du Roi Arthur, Monmouth raconte l’histoire de Gwendolen, une reine abandonnée du XIe siècle qui mena une rébellion contre son ancien amant…

Njinga – La Reine qui Défia le Portugal

En 1624, Nzinga (ou Njinga) devint reine de Ndongo, un royaume d’Afrique centrale de l’Ouest. Elle régna aux côtés de ses sœurs Kambu et Funji, mais pendant toute sa vie, ce furent les colons portugais qui contrôlaient leur terre. Pour récupérer son royaume des mains du Portugal, qui le contrôlait depuis plus de 70 ans, Nzinga dut encourager son peuple à se soulever. Nzinga envoya des messages à travers tout Ndongo pour inciter à la révolte…

Nanny – La Cheffe des Marrons de Jamaïque

L’Espagne contrôla la Jamaïque pendant environ 200 ans. Après que la plupart des autochtones aient été tués, la puissance coloniale réduisit des Africains en esclavage pour travailler sur l’île. Au début des années 1500, beaucoup d’entre eux s’enfuirent ou menèrent des révoltes contre leurs oppresseurs avant de se réfugier dans les montagnes jamaïcaines…

Velu Nachiyar – La Libératrice de l’Inde

La Compagnie britannique des Indes orientales est arrivée en Inde en 1608 et, au cours des 150 années suivantes, a insidieusement pris le contrôle de la région. Certains dirigeants indiens coopérèrent, d’autres fuirent, et d’autres résistèrent. Une leader, Velu Nachiyar, non seulement encouragea son peuple à se soulever contre le contrôle britannique, mais entra elle-même en guerre contre eux…

Laskarina Bouboulina – L’Héroïne de la Grèce

En 1771, une enfant nommée Laskarina naquit en prison alors que sa mère rendait visite à son père, emprisonné pour son rôle dans une révolution avortée. Il décéda en prison, mais sa fille deviendrait une leader rebelle et une héroïne nationale de la Grèce. À l’âge de 40 ans, Laskarina Bouboulina avait été mariée deux fois et avait élevé dix enfants, mais ses réalisations les plus célèbres étaient encore à venir…

Funmilayo Ransome-Kuti – Le Symbole de la Résistance au Nigéria

Le cri de ralliement « Pas de taxation sans représentation » a d’abord été mis en avant pendant la Révolution américaine, mais une autre colonie britannique l’utilisa également pour sa propre révolte : le Nigéria. Funmilayo Ransome-Kuti mena une révolte non violente qui mit fin au règne d’un roi et défia l’autorité d’une puissance coloniale, changeant ainsi l’avenir du Nigéria…

Comandanta Ramona – La Mystérieuse Héroïne Zapatiste

En 1994, un groupe connu sous le nom d’Armée zapatiste de libération nationale, militant pour l’autonomie des peuples autochtones du Mexique et la réforme agraire, lança une rébellion en utilisant des tactiques de guérilla. Le mieux connu des rebelles zapatistes était un homme nommé Subcomandante Marcos, mais c’était une femme connue sous le nom de Comandanta Ramona, et parfois « La Petite Guerrière », qui mena souvent les rebelles en première ligne…

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌