L'histoire étrange des enfants perdus des Alleghenies

L’histoire étrange des enfants perdus des Alleghenies

Plongez dans l'étrange histoire des enfants perdus des Alleghenies en 1856. Découvrez le mystère qui entoure Joseph et George Cox.

Les Enfants Perdus des Alleghenies: Une Histoire Poignante

Dans le comté de Bedford, en Pennsylvanie, se trouve un monument en pierre protégé par une structure en bois et une clôture en fil de poulet. Parfois, les visiteurs y laissent des souvenirs tels que des jouets et des fleurs. Situé sur les terres de jeux d’État 26 le long de Monument Road, le monument commémore un événement tragique connu de tous les habitants locaux : l’histoire des Enfants Perdus des Alleghenies. Le monument porte l’inscription suivante : « Joseph S. Cox / Âgé de 5 ans, 6 mois et 9 jours / George S. Cox Âgé de 7 ans, 1 mois et 10 jours / Enfants de Samuel et Susanna Cox ». Ces deux enfants, Joseph et George, sont restés à jamais gravés dans l’histoire depuis 1856, année de leur découverte sans vie à l’endroit même où se dresse le monument.

La Famille Cox et la Disparition Mystérieuse

Les Montagnes Allegheny offrent un paysage rude et accidenté. Au milieu du XIXe siècle, cette zone dense fut le lieu de résidence de la famille Cox. Samuel et Susanna, avec leurs deux jeunes fils Joseph et George, vivaient dans une petite cabane entourée d’arbres luxuriants. Le 24 avril 1856, Samuel partit à la chasse dans la forêt pour trouver le souper de sa famille. Après une journée infructueuse, il rentra les mains vides. Toutefois, la soirée prit une tournure tragique lorsqu’ils réalisèrent que Joseph et George avaient disparu.

La Recherche des Enfants Cox

Samuel et Susanna se lancèrent immédiatement à la recherche de Joseph, 5 ans, et George, 7 ans, aux alentours de leur cabane. Ils crièrent leurs noms, écoutèrent leurs voix, mais aucun écho ne leur répondit. Face à l’échec de leurs recherches, le couple sollicita l’aide de leurs voisins pour retrouver les enfants disparus. Une journée après la disparition des garçons, des centaines de personnes se joignirent aux recherches dans la forêt dense. Malgré les torches illuminant la nuit, aucune trace des enfants n’a été découverte. Les rives du ruisseau furent également inspectées pour vérifier qu’ils n’avaient pas accidentellement chuté dans l’eau.

Un Rêve qui Mène à la Découverte

Près de deux semaines après la disparition de Joseph et George Cox, un fermier nommé Jacob Dibert commença à avoir des rêves vivides. Il revoyait inlassablement un endroit où il découvrait les corps des enfants Cox. Après plusieurs nuits de ce même rêve, il partagea ses visions avec son beau-frère Harrison Whysong. Ensemble, ils suivirent les indications oniriques de Dibert pour finalement découvrir les corps sans vie des garçons, confirmant que leurs décès résultaient très probablement de l’exposition aux éléments naturels.

Le Monument Commémoratif des Enfants Perdus des Alleghenies

En 1906, soit 50 ans après le décès de Joseph et George Cox, la communauté collecta des fonds pour ériger un monument en leur honneur. Ce monument fut construit en 1910, entouré d’une clôture pour le protéger des actes de vandalisme. Aujourd’hui, de nombreux visiteurs se rendent sur le lieu où les corps des garçons ont été retrouvés pour y déposer des souvenirs. Certains racontent avoir vécu des expériences étranges, comme des voix d’enfants et des empreintes de pas mystérieuses, laissant penser que l’esprit des enfants hante toujours les lieux de leur disparition.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌