La Théorie Sur Bible John, Tueur Non Identifié Encore Vivant

La Théorie Sur Bible John, Tueur Non Identifié Encore Vivant

La théorie du tueur non identifié Bible John, aurait-il survécu après plus de 50 ans? Plongez dans une histoire fascinante. #Histoire

Share your love

L’Affaire de Bible John : Un Tueur Non Identifié qui Plane Encore dans l’Ombre

La fin des années 60 a apporté son lot de jeunesse insouciante et de musique entrainante à Glasgow, en Écosse. Cependant, derrière la façade festive du Barrowland Ballroom, se cachait une menace sinistre. Les soirées animées attiraient les jeunes adultes en quête de divertissement, mais parmi eux se trouvait un tueur en série sévissant dans l’ombre. Le premier meurtre connu fut celui de Patricia Docker, une jeune infirmière, brutalement agressée sexuellement et étranglée dans la nuit du 22 février 1968, son corps abandonné près du domicile familial. Dix-huit mois plus tard, Jemima McDonald fut la proie suivante. Après avoir quitté le Barrowland Ballroom accompagnée d’un homme aux cheveux roux, son corps, vêtu mais ravagé, fut découvert par sa sœur.

Chasse à l’Homme Sous le Pseudonyme de « Bible John »

La tristement célèbre série de meurtres se poursuivit avec Helen Puttock et sa sœur Jean, sortant au Bal du Barrowland dans la nuit d’Halloween 1969. Les deux sœurs rencontrèrent chacune un prétendant se nommant John. Après une soirée en compagnie de ces deux hommes se prénommant John, Helen fut retrouvée sans vie le lendemain matin, devenant ainsi la troisième et dernière victime de celui qui fut surnommé « Bible John. »

Il est primordial de souligner l’atrocité de ces actes, où des vies furent brisées et des familles plongées dans l’horreur. La terreur semée par ce tueur en série hantait les rues de Glasgow.

Les Suspects Dans l’Affaire Bible John

Parmi les suspects les plus probables, Peter Tobin, un agresseur sexuel et tueur en série écossais reconnu, émerge comme une figure intrigante. Ayant vécu à Glasgow à l’époque des meurtres et fréquenté le Barrowland Ballroom, Tobin semble avoir des liens troublants avec l’affaire Bible John.

Les autorités ont également pointé du doigt un éventuel officier de police, suivant les révélations de Paul Harrison, auteur et ancien policier, dans son ouvrage « Dancing with the Devil. » Harrison affirme qu’un policier aurait partagé un taxi avec les sœurs Puttock, se présentant comme un agent de l’autorité, jetant ainsi le soupçon sur les forces de l’ordre.

L’Énigme Persistante : Bible John Toujours en Vie?

Malgré les décennies écoulées depuis les crimes, le mystère persiste. Une théorie audacieuse évoque la possibilité que Bible John ait quitté l’Écosse après ses crimes pour se réfugier dans un autre pays. L’écrivaine Dolores Redondo, dans son ouvrage « Waiting for the Flood, » imagine le tueur se terrant à Bilbao, en Espagne. Elle suggère que ce criminel intelligent aurait pu se fondre dans la masse, invoquant la présence de nombreuses entreprises écossaises dans le port de Bilbao comme un moyen de dissimulation efficace.

L’ombre de Bible John plane toujours, rappelant les heures sombres de l’Histoire de Glasgow qui cherche toujours à élucider le mystère de ce tueur insaisissable.

Plongez dans les méandres troublants de l’affaire de Bible John, où le passé continue de hanter le présent, défiant le temps et les frontières.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus aucune nouveauté poétique en vous inscrivant à notre newsletter ! 💌